Municipales: Edouard Philippe estime que se présenter à Paris n'aurait "aucun sens"

Municipales: Edouard Philippe estime que se présenter à Paris n'aurait "aucun sens"

Publié le 08/09/2019 à 14:50 - Mise à jour à 15:12
© GEORGES GOBET / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Bordeaux

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Press). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

Edouard Philippe a récusé dimanche toute volonté de se présenter aux élections municipales à Paris, estimant que cela n'aurait "aucun sens", et apportant son soutien au candidat investi par La République en marche, Benjamin Griveaux.

"Il m'est arrivé récemment qu'on me dise: +Edouard tu devrais te présenter à tel endroit+", a déclaré le Premier ministre, ancien maire du Havre, lors de l'université d'été de La République en marche à Bordeaux.

"On me l'a dit à Paris. C'est très flatteur mais ca n'a aucun sens", a-t-il poursuivi, en avançant "deux raisons".

"La première, c'est qu'il y a déjà un excellent candidat investi par La République en marche à Paris", a assuré M. Philippe, en citant Benjamin Griveaux, ancien porte-parole du gouvernement, quelqu'un "d'intelligent", "déterminé" et "tenace".

Le Premier ministre prend ainsi clairement position pour M. Griveaux, notamment concurrencé par la candidature dissidente du député LREM Cédric Villani. Affirmant que ce qui compte "au moins autant que les individus", ce sont "les projets", M. Philippe a appelé au rassemblement, en fustigeant "les petites musiques, les petites tonalités", qui au final "ne font pas les grandes symphonies".

Quant à "la deuxième raison" pour laquelle il ne pourrait se présenter dans la capitale, M. Philippe a assuré que l'on n'est "jamais candidat ailleurs qu'à l'endroit où on est enraciné, où l'on a ses tripes".

"Mes tripes ont un goût d'eau salé", a ainsi lancé le Premier ministre, né en Normandie.

"Si un jour je devais être candidat aux municipales, je ne vois pas où ça pourrait être ailleurs qu'au Havre", a-t-il martelé, sans toutefois préciser ses intentions de figurer, ou non, sur une liste de la ville portuaire en mars 2020.

Auteur(s): Par AFP - Bordeaux

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le Premier ministre Edouard Philippe salue les militants lors du Campus des territoires de LREM, le 8 septembre 2019 à Bordeaux

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-