Opération anti-migrants dans les Hautes-Alpes: les sociétés d'hélico se disent "flouées"

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Opération anti-migrants dans les Hautes-Alpes: les sociétés d'hélico se disent "flouées"

Publié le 22/04/2018 à 17:02 - Mise à jour à 17:04
©Romain Lafabregue/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Lyon

-A +A

Les deux sociétés de location d'hélicoptères loués samedi par Génération Identitaire (GI) pour leur opération anti-migrants dans les Hautes-Alpes, estiment dimanche avoir été "flouées" par leurs clients sur sa finalité.

"Cette association nous avait contactés pour une simple mission de prises de vues aériennes banales avec deux hélicoptères" et cela "s'est transformé en une véritable escroquerie commerciale, idéologique et nuisible à l'image de nos sociétés", déplorent dans un communiqué commun la direction d'Heli-Max et de SAF Hélicoptères, basés respectivement sur les aérodromes de Saint-Crépin et Gap/Tallard.

"Nous n'avions pas connaissance de l'objectif de ces images (...) et cette association s'est permise de les utiliser sans notre accord auprès de la presse à des fins non désirées par notre volonté", poursuit le texte de la direction qui se dit "flouée" et "envisage" de porter plainte.

Voir: Migrants - départ des militants d'extrême droite qui bloquaient un col alpin

Joint par l'AFP, le responsable d'Heli-Max, qui a requis l'anonymat, a assuré qu'il "ne connaissait pas du tout" le groupement d'identitaires et qu'il pensait assurer une mission "publicitaire à vocation écologique".

"Si nous avions su que c'était à des fins politiques sur un sujet sensible, nous ne l'aurions pas fait, ça gâche l'image de nos sociétés et nous n'adhérons pas à ces mouvements extrémistes", a-t-il ajouté.

Dans son communiqué, la direction rappelle que les bases de Saint-Crépin et Gap/Tallard "assurent plus de 400 secours hélicos par an (les) impliquant dans une démarche morale et une raison d'être tournée vers l'aide aux personnes plutôt que la haine et le mépris".

Auteur(s): Par AFP - Lyon


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Les deux sociétés dénoncent "une véritable escroquerie commerciale, idéologique".

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-