Orages: douze départements en alerte orange

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Orages: douze départements en alerte orange

Publié le 14/06/2017 à 06:59 - Mise à jour le 15/06/2017 à 06:50
© PHILIPPE DESMAZES / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP
-A +A

Le corps d'un jeune agriculteur, emporté la veille par les eaux alors qu'il allait secourir une personne âgée, victime des violents orages sur le département, a été retrouvé mercredi au Brignon (Haute-Loire).

Retrouvé à la mi-journée sur les rives du ruisseau La Bette par des volontaires partis à sa recherche, le corps de la victime, âgée de 27 ans, a "bien été identifié", a indiqué un porte-parole du ministère de l'Intérieur, joint par l'AFP.

Le ministre Gérard Collomb a fait part dans un communiqué de "sa solidarité" aux habitants des communes touchées par les intempéries "à la suite desquelles un jeune homme est malheureusement décédé en portant assistance à une personne sinistrée".

"Les sapeurs-pompiers étaient engagés pour aller faire une reconnaissance sur une ferme proche d'un petit cours d'eau. L'agriculteur qui était sur le secteur les accompagnait. L'eau a raviné et la route s'est affaissée au moment du passage" du tracteur du disparu et du véhicule des pompiers, a relaté à l'AFP le colonel Bertrand Barayre du Codis 43.

Deux kayakistes qui naviguaient sur la Loire, portés disparus dans un premier temps, ont été retrouvés sains et saufs.

Les pompiers ont effectué une centaine d'interventions liées à ces intempéries, assistés par ceux du département voisin de la Loire.

- Alerte orange levée -

Le Brignon (600 habitants) se trouve à une quinzaine de kilomètres au sud de la préfecture du Puy-en-Velay. D'importants dégâts sont aussi recensés à Costeros, Goudet et Landos, avec des arbres déracinés, des caves inondées.

"Ça a commencé vers 19H30. La pluie est tombée de plus en plus fort, puis la grêle. Ce qui était un petit ruisseau s'est transformé en un torrent", a raconté Pierre Gibert, maire de Costaros.

"De gros murs de jardin ont été emportés, des portes et du goudron de la voirie arrachés, des commerces et des caves envahies par les eaux. On n'a jamais vu ça dans la commune", a dit l'élu.

Selon Météo France, il a été enregistré 226 millimètres de précipitation en six heures à Landos.

Dans cette petite commune, une centaine de personnes, dont 60 enfants venus assister aux travaux d'une chorale scolaire, ont été mises en sécurité dès le début de la montée des eaux, raconte le maire, Jean Reynaud.

Une quarantaine de voitures garées devant la salle communale ont été emportées, a constaté un journaliste de l'AFP. Le bitume est arraché dans les rues principales.

L'eau est aussi vite redescendue qu'elle est montée, selon la préfecture.

"Les mécanismes de solidarité nationale, notamment le dispositif de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle, seront mis en œuvre dans les plus brefs délais", souligne le ministère de l'Intérieur.

En Haute-Savoie, un important incendie, semble-t-il dû à la foudre, a ravagé en partie l'école élémentaire de Ville-la-Grand près d'Annemasse, mercredi soir, sans faire de victime.

En Isère, des chutes d'arbres dues aux orages ont provoqué une rupture de caténaire entraînant l'interruption du trafic ferroviaire entre Grenoble et Valence, selon la préfecture. La situation devrait être rétablie jeudi "dans la matinée", selon la SNCF.

Par ailleurs, quatre routes départementales ont été coupées et 3.200 personnes étaient privées d'électricité dans la soirée à la suite de ces intempéries.

Au plus fort de l'épisode, 13 départements d'Auvergne-Rhône-Alpes et de Bourgogne étaient concernés par l'alerte orange. A 23H00, Météo France l'a finalement levée pour les deux derniers, l'Ain et la Haute-Savoie.

Auteur(s): Par AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Douze départements du centre-est de la France placés en alerte orange pour orages, selon Météo France.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-