Ouverture de la 5G à Bordeaux: la mairie écologiste "désolée", veillera aux risques

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Ouverture de la 5G à Bordeaux: la mairie écologiste "désolée", veillera aux risques

Publié le 08/02/2021 à 16:44 - Mise à jour à 17:20
© Philippe LOPEZ / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Bordeaux
-A +A

La ville de Bordeaux, dirigée par l'écologiste Pierre Hurmic, s'est dite lundi "désolée" de l'ouverture de la 5G dans la ville, annoncée le même jour par Bouygues Telecom et SFR, et veillera aux éventuelles répercussions sur la santé.

"Nous sommes désolés, c'est un aveu d'échec", a indiqué à l'AFP Delphine Jamet, adjointe au maire EELV Pierre Hurmic, "la seule chose que nous puissions faire est de veiller sur le plan sanitaire que les expositions aux ondes ne soient pas importantes".

Des capteurs de mesure ont été installés afin de surveiller cette exposition du public.

Les opérateurs Bouygues Telecom et SFR ont annoncé lundi l'ouverture de la 5G à Bordeaux et dans l'ensemble des communes environnantes. Le réseau 5G de Bouygues Telecom est notamment désormais effectif dans plus de 25 grandes villes françaises de plus de 70.000 habitants.

Le conseil municipal bordelais avait demandé fin septembre à l'Etat, dans un voeu sans effet décisoire ou juridique, que les villes soient consultées avant une mise en oeuvre effective. La métropole (majorité PS-EELV) avait de son côté demandé un "moratoire".

L'adjointe a déploré que "clairement, on ne peut pas faire ce qu'on veut sur notre propre territoire. Nous ne sommes pas écoutés. L'Etat, malgré ses grands discours sur le changement climatique, n'entend pas.".

Des villes écologistes ou de gauche, comme également Paris ou Nantes, avaient émis des réticences quant au déploiement de la 5G. Lille avait demandé un moratoire jusqu'à la publication d'un rapport de l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) dont les conclusions sont attendues à la fin du trimestre.

Auteur(s): Par AFP - Bordeaux

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le maire EELV de Bordeaux, Pierre Hurmic, le 13 juillet 2020 dans son bureau

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-