Paris: la baignade dans le bassin de La Villette inaugurée par Hidalgo

Paris: la baignade dans le bassin de La Villette inaugurée par Hidalgo

Publié le 18/07/2017 à 15:50 - Mise à jour à 16:06
© Martin BUREAU / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Press). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

Le premier site de baignade "en eau libre" de Paris a été inauguré mardi par la maire PS de la capitale Anne Hidalgo dans le bassin de La Villette (XIXe), au niveau du quai de Loire.

"C'était un rêve, il se réalise", a déclaré Anne Hidalgo en donnant le coup d'envoi à une cinquantaine d'enfants du Secours Populaire qui ont aussitôt plongé dans l'eau à 24°C de ces piscines flottantes. "Tous les enfants parisiens qui ne peuvent pas partir en vacances, ou qui partiront plus tard, pourront désormais se baigner en eau libre pour la première fois dans la capitale", a-t-elle dit.

Délimité par une structure flottante de 100 mètres de long, l'espace comprend trois bassins de profondeurs différentes (40 cm, 1,2 m et 2 m). Ils pourront accueillir tous les jours jusqu'au 10 septembre, de 11H00 à 21H00, 300 personnes en même temps. Ce qui permettra en tout à 1.000 personnes par jour de patauger dans le canal de l'Ourcq. Une plage avec cabines, douches, transats et palmiers a été installée sur la rive sud du bassin. Un projet qui va coûter un million d'euros à la mairie de Paris pour cet été.

Depuis dix ans, la Ville de Paris travaille à assainir l'eau avec les stations d'épuration. Les analyses indiquent depuis deux ans que l'eau a atteint une qualité permettant la baignade. Les contrôles vont continuer tout l'été.

"Neuf points de contrôle avec des analyses toutes les trois heures" seront également confiés à l'organisme Eau de Paris, a expliqué l'adjoint aux Sports Jean-François Martins sur place.

Avec l'ouverture de ces trois bassins, la Ville de Paris fait un premier pas avant la baignade dans la Seine, davantage polluée. Anne Hidalgo table sur 2024 pour y parvenir au moment des jeux Olympiques que Paris souhaite organiser. Avant cela, il y aura l'ouverture au public du lac Daumesnil au Bois de Vincennes d'ici à 2019.

Auteur(s): Par AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Les premiers plaisanciers ont pu nager dans le bassin de La Villette, sous les yeux de la maire de Paris, Anne Hidalgo (D), le 18 juillet 2017

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-