A Paris, une stèle va rendre hommage aux victimes du génocide khmer rouge

A Paris, une stèle va rendre hommage aux victimes du génocide khmer rouge

Publié le 14/04/2018 à 00:15 - Mise à jour à 00:16
© EMMANUEL DUNAND / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Paris

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Press). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

Une stèle de verre, qui sera inaugurée mardi dans le XIIIe arrondissement de Paris, rendra hommage aux victimes du génocide commis par les Khmers Rouges au Cambodge (1975-1979), a annoncé vendredi la mairie de la capitale, selon laquelle il s'agit du "premier lieu de mémoire en Europe".

La stèle est composée d'un socle sur lequel un panneau de verre trempé, de 1,75 m de haut, porte l'inscription en français et en khmer "A la mémoire de toutes les victimes du génocide commis par les Khmers Rouges au Cambodge (1975-1979)", avec la gravure d'un dessin de réfugiés.

Ce lieu de mémoire dans le parc de Choisy sera inauguré en partenariat avec le Haut Conseil des Asiatiques de France, l’association des Victimes du Génocide Khmer Rouge et la Fédération internationale des ligues des droits de l'Homme (FIDH).

Pour la maire PS Anne Hidalgo, cette initiative est "une nouvelle affirmation de l’humanisme de Paris, toujours aux côtés des victimes de la barbarie et des défenseurs des droits humains".

Patrick Baudouin, qui représentait les parties civiles devant la justice et président d'honneur de la FIDH, a indiqué qu'il s'agissait d'une "mesure de réparation longtemps attendue, notamment par la diaspora cambodgienne en France".

Après avoir pris le contrôle de Phnom Penh le 17 avril 1975 et s'être emparés du pouvoir, les Khmers Rouges ont instauré un régime de terreur et établi une "dictature d’une rare violence", lit-on dans un communiqué.

Jusqu’en janvier 1979, entre 1,7 et 2 millions de personnes, soit près d’un tiers de la population cambodgienne, ont péri, victimes de tortures et d’exécutions sommaires, de famine ou de maladie.

Les associations cambodgiennes de victimes des Khmers Rouges se sont battues pour la condamnation du régime, dont les hauts responsables ont été reconnus coupables de crimes contre l’humanité.

L’édification de la stèle commémorative a été prise en charge par le Haut Conseil des Asiatiques de France et son entretien sera assuré par la Ville.

L’inauguration de la stèle sera suivie d’un colloque à la mairie du XIIIe arrondissement de la capitale.

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une stèle de verre, qui sera inaugurée mardi dans le XIIIe arrondissement de Paris, rendra hommage aux victimes du génocide commis par les Khmers Rouges au Cambodge (1975-1979).

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-