Pêche: France Nature Environnement dénonce le "massacre" des dauphins

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Pêche: France Nature Environnement dénonce le "massacre" des dauphins

Publié le 06/03/2018 à 15:29 - Mise à jour à 15:40
© VALERY HACHE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Bordeaux

-A +A

La fédération d'associations écologistes France Nature Environnement (FNE) dénonce le "massacre de dauphins" pris dans des filets de pêche le long des côtes du Golfe de Gascogne, accusant l'Etat de rester un "spectateur passif", dans un communiqué publié mardi.

"Le dauphin commun est une espèce protégée présente sur nos côtes, aujourd’hui gravement menacée", rappelle la FNE, selon laquelle "en ce début d’année, on compte déjà 300 échouages de petits cétacés morts sur la façade Atlantique, dont 80% de dauphins communs".

FNE dénonce "la passivité de l'Etat français face à ce fléau et demande au gouvernement de prendre les mesures nécessaires pour stopper ce massacre", rappelant que pendant l'hiver 2017, "environ 4 .000 dauphins communs sont morts en mer à cause de la pêche dans le golfe de Gascogne, dont 800 échoués".

"Toute la façade atlantique française est touchée par ce désastre" qui a lieu pendant que les chaluts pêchent au filet, le bar notamment. Les filets "remontent à la surface les bars mais aussi des dauphins qui chassent les petites espèces de poissons dont se nourrissent les bars. Cette pêche intervient de plus sur des zones de reproduction du bar, un non-sens écologique", affirme Denez L'Hostis, président d’honneur de la FNE.

"L'ampleur de cette mortalité des dauphins due aux captures dans des engins de pêche est extrêmement inquiétante", insiste la FNE qui estime que l'on risque "à terme la disparition de cette population".

Le ministère de la Transition écologique et celui de de l’Agriculture ont constitué l'an dernier un groupe de travail sur les mammifères marins, mais "si les pouvoirs publics et les professionnels de la pêche y sont largement représentés, la société civile en est la grande absente", déplore la Fédération.

L'ONG écologiste Sea Shepherd a annoncé mardi avoir lancé sa première campagne au large des côtes françaises pour attirer l'attention sur le sort des dauphins tués par des chalutiers.

Auteur(s): Par AFP - Bordeaux


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Photo d'archives d'un dauphin en Méditerranée le 11 juin 2017

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-