Plan de relance: 26 milliards d'euros déployés, Bercy veut "accélérer"

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Plan de relance: 26 milliards d'euros déployés, Bercy veut "accélérer"

Publié le 01/03/2021 à 11:28 - Mise à jour à 12:10
© Ludovic MARIN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Paris
-A +A

Environ 26 milliards d'euros du plan de relance ont été déployés depuis son lancement, a indiqué lundi le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, qui a détaillé l'augmentation de plusieurs enveloppes pour "accélérer" encore la reprise malgré la persistance de l'épidémie.

"Nous sommes à 16 milliards d'euros au 1er mars déployés au titre du plan de relance", auxquels il faut ajouter la baisse de 10 milliards d'euros d'impôts de production, a affirmé M. Le Maire lors d'un point presse.

"Nous sommes au-dessus (...) des objectifs", qui visent à mobiliser 40 milliards d'euros à fin 2021, après 10 milliards en 2020, a-t-il ajouté.

Le plan de relance, présenté en septembre dernier, est doté de 100 milliards d'euros de crédits d'ici 2022 afin de soutenir la reprise économique, après une année 2020 marquée par une crise inédite depuis la Deuxième guerre mondiale.

Il comprend trois volets essentiels: le soutien à l'investissement industriel, à la transition écologique, et le soutien à la formation et à l'emploi des jeunes.

D'ores et déjà, ce plan "donne des résultats très tangibles", s'est félicité Bruno Le Maire, citant un chômage des jeunes "contenu", le déploiement des véhicules électriques ou encore l'ouverture de nouvelles liaisons ferroviaires.

Plus de 30.000 entreprises en ont ainsi bénéficié à ce stade, et un million de ménages et de jeunes, a précisé le ministre, qui veut "accélérer" car "c'est maintenant que (...) se joue" la reprise économique.

Pour cela, un milliard d'euros de crédits seront redéployés sur des dispositifs qui croulent sous les demandes, a confirmé M. Le Maire.

La relocalisation des secteurs industriels critiques sera dotée de 250 millions d'euros supplémentaires, soit une enveloppe globale de 850 millions, tandis que le dispositif Territoires d'industrie, qui verse des subventions pour des investissements industriels, bénéficiera de 150 millions d'euros en plus des 400 millions prévus.

Enfin, le financement de la numérisation des petites et moyennes entreprises industrielles voit son enveloppe passer de 280 millions à 880 millions d'euros, a détaillé le ministre.

"Nous redéployons des crédits de projets qui n'avancent pas suffisamment vite vers des projets qui avancent plus rapidement", a justifié M. Le Maire, sans détailler quels budgets seraient réduits en conséquence.

"Seule limite", que "l'objectif des crédits pour le développement durable et la lutte contre le réchauffement climatique reste toujours aussi important", a-t-il précisé. Ce volet du plan représente environ un tiers des crédits mobilisés.

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, à l'Elysée le 27 janvier 2021

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-