Plus de 100 centres de vaccination ouverts tout le week-end en Île-de-France

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Plus de 100 centres de vaccination ouverts tout le week-end en Île-de-France

Publié le 05/03/2021 à 13:11 - Mise à jour à 19:22
© Thomas SAMSON / POOL/AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Paris
-A +A

La plupart des centres de vaccination contre le Covid-19 resteront ouverts samedi et dimanche en Île-de-France, où de nouveaux lieux d'injection viendront s'ajouter afin d'écouler plus de 50.000 doses en deux jours, ont indiqué les autorités locales vendredi.

Permise par "une allocation exceptionnelle de 51.000 doses de vaccins Pfizer", cette opération mobilisera 105 des 123 centres de vaccination qui accueillent déjà les publics prioritaires, précisent dans un communiqué l'agence régionale de santé (ARS) et les préfectures de police et de région.

En outre 12 "nouveaux centres dédiés" seront ouverts à Melun, Noisiel (Seine-et-Marne), Fleury-Mérogis, Palaiseau (Essonne), Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), Saint-Mandé (Val-de-Marne), Cergy, Garges-lès-Gonesse, Sannois (Val-d'Oise) et Paris (trois sites).

Cet arrivage d'un "très important volume" de vaccins "va permettre à tous les centres qui avaient constitué des listes d'attente de recontacter dès aujourd'hui les personnes concernées pour leur fixer des rendez-vous ce week-end", ajoutent les autorités, qui promettent en outre "de nouveaux créneaux" disponibles en ligne ou par téléphone.

"C'est quelque chose de massif", déclare à l'AFP le directeur général de l'ARS Aurélien Rousseau qui a demandé "simultanément aux hôpitaux d'accélérer avec le vaccin AstraZeneca" et indique que l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) "compte faire 14.000 injections d'ici à dimanche", à la fois sur des soignants et des patients.

Ce coup de fouet "préfigure ce qu'on va devoir faire pendant des mois" à partir du moment où les livraisons deviendront massives, normalement en avril. "On va passer à une échelle quatre ou cinq fois plus large qu'actuellement" et le week-end à venir "a un côté répétition générale", explique-t-il.

"Au début de la semaine, on vaccinait dans nos hôpitaux 1.200 à 1.300 personnes par jour, aujourd'hui, je pense qu'on en aura vaccinés plus de 3.000, demain, après-demain, samedi et dimanche, probablement 4.000 par jour", a précisé de son côté le directeur général de l'AP-HP, Martin Hirsch, sur RTL.

"On aura des doses supplémentaires pour pouvoir continuer, ça n'est pas une opération choc et éphémère", il s'agit de "pouvoir profiter d'un coup d'accélérateur", a-t-il ajouté. Il a concédé toutefois que "les choses s'adaptent parfois d'une semaine à l'autre avec une prévisibilité qui est compliquée pour l'accès aux vaccins".

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une femme est transportée au centre de vaccination anti-Covid du Groupe hospitalier Sud Ile-de-France à Melun le 8 février 2021

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-