Pour Macron, le pays se porterait "autrement" si les Français ne se plaignaient pas

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Pour Macron, le pays se porterait "autrement" si les Français ne se plaignaient pas

Publié le 04/10/2018 à 16:01 - Mise à jour à 17:15
© ludovic MARIN / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Colombey-les-Deux-Églises

-A +A

Emmanuel Macron a estimé jeudi, en rencontrant des habitants à Colombey-les-Deux-Eglises (Haute-Marne), que la France se porterait "autrement" si les Français se plaignaient moins et réalisaient leur chance de vivre dans ce pays.

A une retraitée qui se plaignait de sa faible pension, le président a répondu: "Le petit-fils du général (de Gaulle) m'a dit tout à l'heure" que la règle devant son grand-père était : "+Vous pouvez parler très librement; la seule chose qu'on n'a pas le droit de faire, c'est de se plaindre +".

"Je trouve que c’est une bonne pratique qu'avait le général. Le pays se tiendrait autrement s'il était comme ça", a-t-il ajouté.

"On ne se rend pas compte de la chance immense qu'on a. On vit de plus en plus vieux dans notre pays en bonne santé", a poursuivi Emmanuel Macron en discutant d'un ton courtois avec des habitants, qui se pressaient contre les barrières.

S'adressant à une retraitée, il a ajouté: "Je me bats pour que votre petit-fils puisse avoir une retraite. Mais c'est pour cette raison que je ne peux pas vous dire: +Je vais donner ça+. (...) Il faut des gens pour produire avant de redistribuer".

Lors de ses bains de foule en France, Emmanuel Macron est fréquemment interpellé par des retraités qui se plaignent de la baisse de leur pension en raison, entre autres, du paiement de la CSG décidé par le gouvernement en début d'année.

Selon une étude publiée cette semaine par le service statistique des ministères sociaux, l'espérance de vie en bonne santé, c'est-à-dire le nombre d'années que peut espérer vivre une personne sans être limitée dans ses activités quotidiennes, a progressé en 2017 à 64,9 ans pour les femmes tandis qu'elle a légèrement reculé à 62,6 ans pour les hommes.

En 2017, l'espérance de vie à la naissance s'établissait en France à 85,3 ans pour une femme et 79,5 ans pour les hommes.

Auteur(s): Par AFP - Colombey-les-Deux-Églises


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le président Emmanuel Macron à Colombey-les-Deux-Eglises, le 4 octobre 2018

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-