Prix de l'Arc de Triomphe: pas de chevaux irlandais, suspicion de contamination alimentaire

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Prix de l'Arc de Triomphe: pas de chevaux irlandais, suspicion de contamination alimentaire

Publié le 04/10/2020 à 11:45 - Mise à jour à 12:48
© Glyn KIRK / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

Coup de théâtre dans le Prix de l'Arc de Triomphe qui se courra dimanche après-midi à ParisLongchamp avec le forfait des chevaux de l'entraîneur irlandais Aidan O'Brien, suite à une suspicion de contamination alimentaire de ses pensionnaires.

La société France Galop avait alerté vendredi que "le Laboratoire des courses hippiques avait mis en évidence cinq cas de chevaux positifs au Zilpatérol, une substance prohibée par les codes des courses, dont les derniers ont été révélés le 1er octobre".

La contamination pourrait être liée à la consommation d’aliments équins de la marque Gain.

Après avoir fait tester ses pensionnaires, dont Japan, Sovereign, Mogul et Serpentine qui devaient participer à l'Arc, Aidan O'Brien a annoncé sur Twitter que "les résultats des prélèvements d'urine prélevés sur les chevaux hier sont indéniablement revenus positifs du laboratoire français, (...) le contaminant peut avoir quitté leur organisme au moment de la course de demain, mais nous n'avons aucune garantie".

Le maître entraîneur a donc décidé de retirer tous ses chevaux de la course "afin de protéger l'intégrité de la course".

Selon France Galop, le Zilpatérol a été par le passé à l’origine de cas positifs à l’étranger résultant de contaminations d’aliments manufacturés donnés à des chevaux.

Ils ne seront donc plus que onze pur-sang, français, anglais et un japonais, à s'aligner dans les stalles de départ pour un voyage de 2.400 mètres sur la grande piste, avec à la clé trois millions d'euros.

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


L'entraîneur irlandais Aidan O'Brien en juin 2019 lors d'un derby dans le Surrey, en Angleterre

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-