Procès du Thalys: un des ex-militaires hospitalisé après un malaise

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Procès du Thalys: un des ex-militaires hospitalisé après un malaise

Publié le 19/11/2020 à 08:04 - Mise à jour à 10:04
© Elisabeth De Pourquery / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

L'ex-militaire américain qui s'était jeté sur le tireur lors de l'attaque déjouée du Thalys en 2015 a été hospitalisé à son arrivée à Paris où il venait témoigner au procès qui s'est ouvert lundi, a-t-on appris jeudi auprès de son avocat.

Spencer Stone, ancien soldat de l'armée de l'air américaine, a été hospitalisé à son arrivée à l'aéroport de Roissy mercredi pour un malaise, a indiqué à l'AFP Me Thibault de Montbrial, confirmant une information de M6.

A l'ouverture de l'audience jeudi matin, il a précisé que Spencer Stone, 28 ans, était toujours hospitalisé. "Ça allait un peu mieux ce (jeudi) matin mais il n'est pas en état d'être entendu aujourd'hui", comme cela était prévu, a déclaré Me de Montbrial à la cour, indiquant de ne pas avoir reçu plus d'information sur la condition médicale de son client. "Un point sera fait ce soir pour voir s'il est en état d'être entendu demain", vendredi, a-t-il précisé.

En août 2015, Spencer Stone et deux amis américains avec qui il voyageait avaient maîtrisé, avec l'aide d'autres passagers, Ayoub El Khazzani, monté à bord du Thalys armé d'une kalachnikov et de près de trois cents munitions.

Les trois Américains avaient été célébrés en héros pour avoir évité un probable carnage à bord du train, quelques mois avant le 13-Novembre, et joué leur propre rôle dans un film de Clint Eastwood sorti en 2018, "le 15H17 pour Paris".

Son ami Anthony Sadler sera entendu à sa place jeudi après-midi. Le troisième américain, Aleksander Skarlatos (également ex-militaire), sera lui entendu comme prévu vendredi matin, devant la cour qui juge El Khazzani et ses trois co-accusés.

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Croquis de l'audience du 16 novembre 2020 du procès de l'attentat déjoué du Thalys avec de gauche à droite: Ayoub El Khazzani, Mohamed Bakkali, Bilal Chatra et Redouane El Amrani E

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-