Rugby: Bernard Laporte en cours d'audition à la police financière

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Rugby: Bernard Laporte en cours d'audition à la police financière

Publié le 22/09/2020 à 11:44 - Mise à jour à 11:46
© CHRISTOPHE SIMON / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

Le président de la Fédération française de rugby (FFR) Bernard Laporte, était entendu mardi matin par la police financière, à Paris, dans l'enquête sur ses liens avec le groupe Altrad, propriétaire de Montpellier et sponsor des Bleus, qui ont empoisonné une partie de son mandat.

Le patron du rugby français, 56 ans, qui brigue un second mandat le 3 octobre, est arrivé mardi matin pour une audition dans les locaux de la Brigade de répression de la délinquance économique (BRDE), à qui le parquet national financier avait confié les investigations en 2017, ont indiqué des sources concordantes à l'AFP.

Il n'était pas possible dans l'immédiat de savoir si M. Laporte était entendu dans le cadre d'une audition libre ou sous le régime de la garde à vue.

Le vice-président de la FFR, Serge Simon, numéro deux sur la liste de Laporte lors de la prochaine élection à la présidence de la Fédération, s'est aussi présenté à la BRDE mardi matin, a constaté une journaliste de l'AFP.

Dans cette affaire, qui a démarré il y a trois ans, Laporte est notamment soupçonné d'avoir favorisé le Montpellier Hérault Racing (MHR), en intervenant auprès de la commission d'appel de la FFR pour adoucir des sanctions contre le club, fin juin 2017.

L'ancien sélectionneur des Bleus (2000-2007) et ancien secrétaire d'Etat chargé des Sports de Nicolas Sarkozy (2007-2009), s'en est toujours défendu, même s'il a reconnu avoir téléphoné au président de la commission, Jean-Daniel Simonet.

Des inspecteurs généraux du ministère des Sports ont également établi dans un rapport que les décisions ont été "modifiées", entre les 29 et 30 juin 2017, l'amende passant de 70.000 à 20.000 euros, et le club se voyant épargné du match à huis clos décidé dans un premier temps.

Trois mois plus tôt, le groupe Altrad, spécialisé dans les matériels de bâtiment, était devenu le premier sponsor maillot du XV de France, avant de soutenir la candidature française, finalement victorieuse, pour l'organisation de la Coupe du monde 2023.

En révélant l'affaire en août 2017, le JDD avait aussi mis au jour l'existence d'un contrat d'image entre BL Communication, une société dirigée par Bernard Laporte, et Altrad Investment Authority, pour un montant de 150.000 euros. Sous la pression, l'ancien manager de Toulon avait finalement renoncé à ce contrat.

Les policiers ont déjà entendu plusieurs protagonistes en 2019, notamment les trois membres de la commission d'appel de la FFR.

gd-mca-arb-cl-riw/tib/lrb

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le président de la Fédération française de rugby (FFR) Bernard Laporte le 12 novembre 2017 après une défaite du XV de France contre la Nouvelle-Zélande au Stade de France

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-