Sécheresse: le Modef demande des aides et l'arrêt de la spéculation sur le foin et la paille

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Sécheresse: le Modef demande des aides et l'arrêt de la spéculation sur le foin et la paille

Publié le 12/08/2020 à 10:37 - Mise à jour à 11:24
© PHILIPPE DESMAZES / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Paris
-A +A

Le syndicat agricole Modef a demandé mercredi l'activation d'un fonds d'aide français et d'une réserve de crise européenne pour aider les éleveurs confrontés à la sécheresse, et a souhaité l'arrêt de "la spéculation" sur les prix de la paille et du foin.

Dans un communiqué, le Modef a demandé l'activation du fonds national de gestion des risques agricoles (FNGRA) pour indemniser les éleveurs exposés aux dégâts de la sécheresse, et le déclenchement de la réserve de crise agricole issue de la politique agricole commune (PAC) d'un montant de 478 millions d'euros.

Dans le texte signé de son président national Pierre Thomas, le syndicat s'insurge également contre la flambée des prix de la paille et du foin cet été, "atteignant des prix records jusqu'à 160 euros la tonne pour la paille" et demande l'instauration de prix plafond à 75 euros la tonne (transport intégré) pour la paille et 90 euros la tonne pour le foin "afin de stopper la spéculation sur la paille et le foin".

Beaucoup d'éleveurs sont contraints d'acheter de la paille et du foin car ils en manquent pour leur bétail, les prairies étant grillées par la sécheresse qui sévit depuis le printemps dans une grande partie de la France.

Beaucoup d'entre eux ont déjà commencé à nourrir leurs animaux avec le foin engrangé au printemps, théoriquement pour leur permettre de passer l'hiver.

"Les éleveurs demandent à leurs collègues céréaliers de la solidarité en réservant une quantité de paille pour pouvoir les fournir", ils espèrent aussi la "gratuité des péages autoroutiers pour le transport de la paille", indique le Modef, quatrième syndicat agricole derrière la FNSEA, la Coordination rurale et la Confédération paysanne.

Au passage, le syndicat s'insurge contre "les cultures agricoles dédiées à la méthanisation", ou production de gaz et d'énergie via la biomasse agricole, des techniques en plein développement. "Malheureusement, la paille est utilisée à d'autres fins que l'élevage, notamment comme combustible dans la méthanisation", souligne le texte.

"Il faut abandonner la production d'énergie à partir de produits agricoles, qui sont destinés à l'alimentation humaine et animale", affirme le Modef, "scandalisé" que certaines cultures soient consacrées au développement énergétique. "L'utilisation de ces cultures met en péril la souveraineté alimentaire", fait valoir le syndicat.

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le syndicat agricole Modef demande l'activation d'un fonds d'aide français et d'une réserve de crise européenne pour aider les éleveurs confrontés à la sécheresse

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-