Seine-Saint-Denis: la compagnie de police, au coeur d'un scandale, réorganisée en janvier

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Seine-Saint-Denis: la compagnie de police, au coeur d'un scandale, réorganisée en janvier

Publié le 21/11/2020 à 18:01 - Mise à jour à 18:02
© Ludovic MARIN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

La compagnie de sécurisation et d'intervention (CSI) de Seine-Saint-Denis, dont les autorités avaient annoncé la dissolution après la mise au jour d'un vaste scandale, sera réorganisée le 1er janvier en étant désormais commandée depuis Paris, a indiqué samedi à l'AFP la préfecture de police de Paris.

Le "changement majeur" de cette nouvelle organisation est que la CSI 93 "va passer sous le commandement opérationnel du chef de la CSI 75", a détaillé la préfecture.

La compagnie de Seine-Saint-Denis est visée par une quinzaine d'enquêtes pour vol, violences, détention de drogue et faux en écriture publique. Quatre agents ont été mis en examen en juillet, ce qui avait conduit le préfet Didier Lallement à annoncer la "dissolution" de la compagnie.

Pour la préfecture, la réorganisation décidée s'apparente bien à une "dissolution" "au sens où les missions et l'organisation" de l'unité "vont complétement changer".

La réforme prévoit aussi que les CSI 75 et 93 "agissent dans un cadre plus interdépartemental qu'aujourd'hui", en particulier dans le nord de Paris où peut s'observer une "continuité de la délinquance" de part et d'autre du périphérique. Le "groupe de soutien opérationnel" (GSO) de la CSI 93 et celui de la CSI 75 seront également fusionnés pour former une unité de soutien opérationnelle commune.

Les quelque 150 agents de la CSI 93 resteront basés à Aulnay-sous-Bois.

Une "vingtaine" de policiers, dont les quatre mis en examen qui sont sous contrôle judiciaire et ont interdiction d'exercer, auront par ailleurs quitté la CSI à la fin de l'année. "Mais la majorité de ces vingt là ne sont pas mis en cause", a précisé la préfecture.

Les CSI sont des services de police agissant au niveau du département. Elles participent à la sécurisation des quartiers et peuvent également assurer des missions de maintien de l'ordre.

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La compagnie de sécurisation et d'intervention (CSI) de Seine-Saint-Denis, dont les autorités avaient annoncé la dissolution après la mise au jour d'un vaste scandale, sera réorgan

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-