Sites remarquables: Stéphane Bern demande au gouvernement de revoir sa copie

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

Sites remarquables: Stéphane Bern demande au gouvernement de revoir sa copie

Publié le 16/06/2019 à 08:50 - Mise à jour à 09:22
© GUILLAUME SOUVANT / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

Plusieurs personnalités dont l'animateur de télévision Stéphane Bern et la présidente du WWF France Isabelle Autissier, ont demandé au gouvernement de revoir sa copie à propos des sites classés (Mont-Saint-Michel, Pont du Gard...), dans une tribune publiée par le Journal du Dimanche.

Les signataires de ce texte où figurent également les noms d'Allain Bougrain-Dubourg, président de la Ligue de protection des oiseaux (LPO) et Michel Dubromel, président de France Nature Environnement, craignent que "ces joyaux paysagers" soient "beaucoup plus exposés aux pressions locales, politiques ou économiques".

Ils contestent un projet de décret du gouvernement qui prévoit de transférer la compétence ministérielle d’autorisation de travaux sur ces sites aux préfectures. "Les 101 préfets de département ne disposent en effet ni de la stabilité ni de l'expérience ou des moyens nécessaires pour conserver ces joyaux paysagers", estiment les signataires.

Au total, la France compte 2.700 sites classés couvrant 2% du territoire.

Les signataires regrettent notamment que le gouvernement ait abandonné un précédent projet de décret "qui convenait à toutes les parties".

Ce projet de décret, fruit d'un travail "de trois ans", permettait entre autres au préfet de département d’autoriser des projets de travaux modestes (extension de constructions existantes, travaux de restauration, plans de gestion forestière...) mais requérait obligatoirement l'intervention du ministre de la Transition écologique et de son bureau des sites pour des travaux plus conséquents, nécessitant notamment un permis de construire ou d'aménager.

La voie désormais choisie par le gouvernement "reviendrait en réalité à assouplir la délivrance des autorisations de travaux et à déréguler", déplorent les signataires de la tribune.

"Nous, citoyens, collectivités, associations et acteurs du tourisme, avons le pouvoir et le devoir de protéger nos sites remarquables en disant notre opposition à ce projet de décret et en participant massivement à la consultation en ligne sur le site du ministère de la Transition écologique", ont insisté les signataires.

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Stéphane Bern aux commémorations du 500e anniversaire de la mort de Léonard de Vinci à Amboise, le 2 mai 2019

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-