SNCF: 69% des Français pour la fin du statut de cheminot

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

SNCF: 69% des Français pour la fin du statut de cheminot

Publié le 27/02/2018 à 05:29 - Mise à jour à 08:19
© JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

Près de sept Français sur dix (69%) sont pour la fin du statut de cheminot, comme l'envisage la réforme par ordonnances de la SNCF que le gouvernement veut faire adopter "avant l'été", selon un sondage Harris interactive pour RMC et Atlantico publié mardi.

D'après cette enquête d'opinion, 54% des Français se montrent favorables au recours aux ordonnances pour faire adopter cette réforme, comme le veut le gouvernement, alors que 46% y sont opposés.

Une nette majorité de 69% se prononce pour un abandon du statut de cheminot, contre 31% qui y sont opposés.

Selon les sondés, cette réforme permettra avant tout de "réduire la dette de la SNCF" (pour 69%), "d'assurer une bonne qualité de service pour les clients" (66%), "d'assurer des prix attractifs pour les clients" (56%) et, à un degré moindre, "de conserver les lignes de train peu fréquentées présentes sur tout le territoire" (50%).

Plus de la moitié des Français disent avoir confiance dans le gouvernement (53%) et la direction de l'entreprise ferroviaire (52%) "pour faire des propositions de réformes de la SNCF qui vont dans le bon sens". Ils sont une minorité (45%) à faire confiance aux syndicats.

Alors que les organisations syndicales doivent décider mardi d'une riposte unitaire, 43% des personnes interrogées affichent leur soutien à d'éventuelles grèves et manifestations à venir, 38% y étant opposées et 19% étant indifférentes.

Sondage réalisé en ligne le 26 février auprès d'un échantillon de 1.010 personnes, représentatif des Français âgés de 18 ans et plus (selon la méthode des quotas).

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Un employé de la SNCF lors d'une grève le 25 mai 2016 à Donges

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-