Soupçons de fuites au bac: treize candidats interpellés en région parisienne et marseillaise

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Soupçons de fuites au bac: treize candidats interpellés en région parisienne et marseillaise

Publié le 02/07/2019 à 11:55 - Mise à jour à 12:52
©DR
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

Treize candidats au bac ont été interpellés mardi matin et placés en garde à vue dans l'enquête sur des soupçons de fraude concernant des épreuves de mathématiques, a-t-on appris de sources concordantes.

Ces treize lycéens, dont six mineurs, ont été interpellés en région parisienne et marseillaise, a indiqué le parquet de Paris, qui confirmait une information de LCI et France info.

Selon une source proche du dossier, tous étaient candidats à l'épreuve de mathématiques des séries S (scientifique), et à celle des ES (économique et sociale), aussi passée par les lycéens en filière L (littéraire), le mois dernier.

Il s'agit de la première vague d'interpellations dans l'enquête pour "fraude aux examens, abus de confiance et recel" de ce délit ouverte par le parquet de Paris le 21 juin après la révélation de ces fuites.

Les investigations, confiées à la brigade de répression de la délinquance à la personne (BRDP) de la police judiciaire parisienne, devront établir si des candidats ont obtenu les sujets en amont et par quel moyen.

Les fuites concernant les épreuves de maths des séries ES et L avaient été relayées "par messagerie privée Whatsapp ou par SMS", avait indiqué le ministère le 21 juin.

Le ministère de l'Education nationale avait déposé plainte pour ces "suspicions de fuites" de sujets de maths, qui ont aussi connu des coquilles dans les énoncés, tout en se refusant à annuler l'épreuve, jugeant la fraude potentielle "extrêmement limitée".

Après des fraudes concernant l'épreuve de maths du Bac S de 2011, quatre jeunes ont été condamnés en 2018 à trois et quatre mois de prison avec sursis.

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Municipale 2014

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-