Suez juge l'offre "non sollicitée" de Veolia "porteuse de grandes incertitudes"

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Suez juge l'offre "non sollicitée" de Veolia "porteuse de grandes incertitudes"

Publié le 31/08/2020 à 18:34 - Mise à jour à 19:12
© ERIC PIERMONT / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Paris
-A +A

Le conseil d'administration de Suez a pointé lundi les "grandes incertitudes" qu'entraînerait son rachat par son rival Veolia, qui a dévoilé dimanche son ambition de constituer ainsi un champion mondial du traitement de l'eau et des déchets.

Suez, qui avait "pris acte" dimanche "d'une démarche "non sollicitée", a réuni lundi son conseil d'administration pour en discuter.

Dans un communiqué diffusé à l'issue de cette réunion, Suez fait valoir que "la stratégie proposée (par Veolia) engendrerait des disynergies et des pertes d'opportunité en France et à l'international. Par ailleurs, la complexité du processus retenu conduirait à deux années de perturbations opérationnelles, au moment où, dans le contexte post-Covid, les équipes sont focalisées sur la mise en œuvre de leur plan stratégique".

"Dans un contexte où l'urgence environnementale est clé pour l'avenir de nos concitoyens, l'offre de Veolia génère des préoccupations sur l'avenir des activités de traitement et de distribution de l'eau en France et sur l'emploi au regard du montant des synergies espérées", estime encore Suez.

Dimanche soir, Veolia avait annoncé avoir remis à Engie, grand actionnaire de Suez, une offre ferme à 2,9 milliards d'euros, portant sur l'essentiel de sa participation.

Son offre concerne 29,9% de Suez, dont Engie détient au total 32%. Si cette transaction aboutit, Veolia a l'intention de déposer par la suite une offre publique d'achat pour le reste des actions. Le rachat de l'ensemble est estimé à quelque 10 milliards d'euros, auxquels s'ajoute la dette de Suez.

"Cette opportunité historique permettra de construire le super champion mondial français de la transformation écologique", avait commenté Antoine Frérot, le PDG de Veolia.

De con côté, Suez rappelle lundi que son conseil d'administration a "réitéré à l'unanimité sa totale confiance dans le projet stratégique fortement créateur de valeur de Suez en tant que société indépendante".

Ce plan stratégique, présenté en octobre, vise à détrôner Veolia de sa place de numéro un du secteur.

Dans son communiqué lundi, Suez indique avoir mis en place "un comité ad hoc qui examinera, notamment, l'opération envisagée par Veolia, sous le prisme de l'intérêt social pour toutes les parties prenantes de Suez et de la création de valeur pour l'ensemble de ses actionnaires".

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Antoine Frérot, le PDG de Veolia le 28 février 2020 à Aubervilliers

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-