"Sun Trip": une trentaine de vélos solaires au départ de Lyon

"Sun Trip": une trentaine de vélos solaires au départ de Lyon

Publié le 01/06/2021 à 13:30 - Mise à jour à 15:27
© JEFF PACHOUD / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Lyon

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Press). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

Une trentaine de vélos solaires se sont élancés mardi de l'hôtel de ville de Lyon pour gagner tranquillement Bruxelles, pour le prologue de la 4e édition du "Sun Trip", vaste parcours de 10.000 kilomètres à travers l'Europe.

Certains participants n'iront pas plus loin que la capitale belge, d'autres, rejoints par de nouveaux compétiteurs, s'embarqueront pour ce périple de trois mois, a indiqué l'organisateur Florian Bailly.

"Je vous envie", a lancé aux participants le maire écologiste de la ville Grégory Doucet, lui-même grand amateur de vélo, venu saluer une initiative conjuguant "effort physique" et "noblesse des sentiments défendus".

A la fois épreuve sportive, voyage touristique et acte militant en faveur des énergies renouvelables, la sixième édition de l'épreuve parcourra 30 pays européens. Les précédentes avaient permis aux participants de rejoindre des pays comme le Kazakhstan ou la Chine.

Si le parcours du prologue est balisé, avec hébergement et possibilité de recharge des batteries de vélo le soir, les participants à l'épreuve principale auront pour seule obligation de passer cinq "checkpoints", à Riga (Lettonie), Constanta (Roumanie), le col du Passo Stelvio (Italie), le mont Veleta (Espagne), Porto (Portugal) avant l'arrivée à Lyon.

"C'est comme un Vendée Globe, mais sur terre", résume M. Bailly.

Avec l'assistance électrique, les plus motivés peuvent parcourir jusqu'à 300 kilomètres par jour. Ce dispositif permet aussi aux handicapés et personnes âgées, nombreux au départ, de participer.

Au milieu des vélos "classiques" plus ou moins bidouillés et tirant une remorque couverte de panneaux solaires et des "vélos couchés" surmontés d'une ombrière photovoltaïque, la "torpille" d'Arnaud Négrier se détache.

Avec son vélo aérodynamique, l'ingénieur automobile de Saint-Priest (banlieue de Lyon) entend se ménager de "petites étapes perso" le long du trajet, pour revoir d'anciens amis rencontrés.. lors du rallye Dakar.

Venus de la région de Berne (Suisse), Daniel Jenni et Sibylle Felder ont déjà trois jours de parcours dans les jambes en arrivant à Lyon. Pour eux, ce sera leur voyage de noces. "Pour porter le message de l'écologie".

Paul Bermejo, 73 ans dans quelques jours, est un habitué du "Sun Trip". "Pour le voyage", avec le plaisir de retrouver un "bon groupe". Un acte militant aussi ? "Pas plus que ça".

De longue date engagé, lui, dans la défense de l'environnement, le Suisse Jean-Claude Keller, a pour motivation essentielle "ses petits-enfants". "Mais c'est aussi un plaisir", assure-t-il. Il s'arrêtera à Bruxelles car, à 72 ans, "les articulations commencent à grincer".

Auteur(s): Par AFP - Lyon

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des vélos concourant au "Sun Trip" se préparent à partir de Lyon le 1er juin 2021

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-