Un enfant sur deux ne bouge pas assez, selon les cardiologues

Un enfant sur deux ne bouge pas assez, selon les cardiologues

Publié le 16/03/2017 à 17:14 - Mise à jour à 17:19
© DENIS CHARLET / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Presse). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

Un enfant sur deux ne bouge pas assez en France, en faisant au moins une heure par jour d'activité physique (vélo, sport, etc.), alerte la Fédération française de cardiologie (FFC), la première association de lutte contre les maladies cardio-vasculaires.

Pour rappeler aux parents que "les enfants sont faits pour bouger" et "qu'un enfant prend plus de risques à rester assis qu'à bouger", la FFC a indiqué jeudi qu'elle diffuserait un spot TV de 30 secondes sur les chaînes des groupes France Télévision, Canal+ et de la TNT pendant un mois à partir de samedi.

Samedi marque le début des "Parcours du coeur" 2017, une initiative annuelle destinée à "faire bouger" les Français.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande aux 5-17 ans de pratiquer 60 minutes d'activité physique par jour afin de renforcer leur capital santé cardio-vasculaire.

Mais ce niveau d'activité n'est atteint que par un jeune sur deux en France et a de surcroit tendance à baisser avec l'âge et le sexe, relève la FFC.

Alors qu'à l'école primaire, un peu moins de la moitié des enfants pratiquent des jeux de plein air, ils ne sont plus que 14% chez les garçons et 6% chez les filles à exercer une activité physique modérée à intense à l'âge de 15 ans, selon des chiffres de l'OCDE.

D'autres statistiques sont tout aussi inquiétantes : moins de 30% des collégiens se rendent en cours à pied et seulement 4% y vont à vélo ou à trottinette, selon un récent rapport de l'Observatoire national de l'activité physique et de la sédentarité (Onaps).

Quant aux adolescents, la moitié d'entre eux ne bougent plus que pendant les cours d'éducation physique, relève une autre étude.

La FFC pointe du doigt la "surconsommation d'écrans" : 3 heures par jour pour les enfants de 3 à 17 ans, avec une moyenne qui monte à 4h30 par jour en semaine et 6 heures le weekend chez les 13-18 ans.

"Les enfants se constituent un capital santé qui va diminuer à partir de 30 ans. Mais plus ce capital est constitué jeune, plus il est facile de se construire des habitudes", explique Pr François Carré, cardiologue au CHRU de Rennes.

Des "Parcours du coeur" seront organisés dans 800 villes au total jusqu'au 14 mai, pour encourager les Français à pratiquer des activités physiques. Plus de 8.000 classes regroupant près de 250.000 enfants devraient également y participer.

(La liste des "Parcours du coeur" est consultable sur www.fedecardio.org)

Auteur(s): Par AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des enfants dans un école de ski à Arâches-la-Frasse, en France, le 27 février 2012.

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-