Un Fonds Jeanne Moreau pour la transmission de la culture, selon ses volontés testamentaires

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Un Fonds Jeanne Moreau pour la transmission de la culture, selon ses volontés testamentaires

Publié le 05/12/2017 à 10:51 - Mise à jour à 11:15
© Thomas SAMSON / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP
-A +A

Jeanne Moreau refusait les hommages: ses amis du spectacle ont donc opté lundi soir, théâtre de l'Odéon à Paris, pour une soirée "en son honneur" afin de créer selon ses vœux testamentaires un fonds pour le théâtre, le cinéma et l'enfance qui porte son nom.

Décédée fin juillet à l'âge de 89 ans, l'actrice a légué l'ensemble de ses biens, ainsi que ses droits moraux, pour la création de ce fonds sous le signe de la transmission de la culture et de l'accès des enfants au théâtre et au cinéma.

Le chanteur Etienne Daho a été désigné par l'actrice comme administrateur et ambassadeur. Le fonds est présidé par l'avocat Robert Guillaumond, conseil de longue date de Jeanne Moreau.

"Par ses films et ses chansons, elle a entamé très tôt la transmission. Mon rôle sera de faire connaître particulièrement le répertoire musical de Jeanne, tellement moderne, aux jeunes générations et susciter leur intérêt", a expliqué le chanteur.

"Nous allons prendre du temps pour réfléchir à la manière de faire. Il y aura aussi un prix pour le cinéma et le théâtre en direction des jeunes talents. Je vais essayer d'être à la hauteur. C'est une marque de confiance bouleversante qu'elle m'a faite. Je ne l'ai su qu'après (ndlr: le décès de l'actrice)", a ajouté Etienne Daho.

Souvenirs, anecdotes, extraits de films et de chansons ont marqué cette soirée dédiée à Jeanne Moreau qui a réuni de nombreuses personnalités au théâtre de l'Odéon dont son ancien compagnon le couturier Pierre Cardin, la ministre de la Culture Françoise Nyssen, les cinéastes Pedro Almodovar et Costa-Gavras.

- 'Héritage immense' -

Jeanne Moreau s'est produite de nombreuses fois sur cette scène à partir de 1948 alors qu'elle était jeune pensionnaire de la Comédie-Française. "Nous célébrons une présence et 70 ans de vie théâtrale et cinématographique", a souligné le journaliste Laurent Goumarre qui présentait la soirée.

Helena Noguerra a repris un titre célèbre de Jeanne Moreau, "On dit que je ne suis pas sage", après l'intervention de Pedro Almodovar "fan depuis toujours de son immense personnalité".

Pour Thierry Frémaux, délégué général du Festival de Cannes, Jeanne Moreau était "irremplaçable", rappelant qu'elle a été deux fois présidente du festival, présidente du jury, maîtresse de cérémonie et couronnée par le prix d'interprétation pour "Moderato Cantabile" de Peter Brook.

Premier geste symbolique du Fonds Jeanne Moreau : la réalisatrice Céline Sciamma a transmis le César d'honneur de Jeanne Moreau à la jeune actrice, réalisatrice et chanteuse Gloriah Bonheur, 26 ans.

Pour sa part, la ministre de la culture Françoise Nyssen a estimé que "nous avons entre les mains l'héritage immense d'une œuvre à transmettre à une jeunesse à qui nous devons de faire bouger les lignes pour un monde plus juste, plus tolérant et plus humain".

"A chaque fois qu'elle bousculait les habitudes et contrariait les fatalités, Jeanne Moreau nous a montrés la voie", a ajouté la ministre venue avec un message d'Emmanuel Macron : "la voix de Jeanne Moreau nous manque".

Auteur(s): Par AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




La ministre de la Culture, Françoise Nyssen (d) fait une déclaration lors de la soirée en l'honneur à Jeanne Moreau, le 4 décembre 2017 au Théâtre de l'Odéon, à Paris

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-