Un médecin condamné à 10 ans de prison pour le viol de 32 patientes

Un médecin condamné à 10 ans de prison pour le viol de 32 patientes

Publié le 29/06/2018 à 18:35 - Mise à jour à 18:36
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Bourges

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Press). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

Un médecin généraliste à la retraite a été condamné vendredi par la cour d'assises du Cher à dix ans de prison pour des viols commis par personne abusant de l'autorité que lui confère sa fonction sur 32 patientes.

Ex-médecin à Argent-sur-Sauldre, petite ville de 2.000 habitants située en Sologne, Thierry Dassas, 68 ans, a été reconnu coupable de viols digitaux ou à l'aide d'un instrument médical sur 32 de ses patientes.

Le jury l'a également reconnu coupable "d'atteinte à l'intimité de la vie privée par fixation de l'image d'une personne", pour s'être filmé en train de pratiquer ces actes, présentés comme des examens gynécologiques, sur neuf des 32 patientes. La cour l'a en revanche acquitté des accusations de viols sur quatre autres patientes.

Le ministère public avait requis dix-huit années de réclusion. La défense avait demandé d'écarter les accusations de viols. Le docteur Dassas a reconnu avoir réalisé des films à l'insu de ses patientes, tout en niant les viols. Le procès a duré trois semaines.

La cour a également condamné le sexagénaire à une interdiction définitive de pratiquer la médecine et à une interdiction de séjourner dans le Cher pendant 10 ans. Il sera inscrit au Fichier judiciaire automatisé des auteurs d'infractions sexuelles (Fijais). Il dispose d'un délai de 10 jours pour faire appel.

Libre durant le procès après un peu moins de sept mois de détention provisoire, il a été incarcéré dès la fin de l'audience.

Auteur(s): Par AFP - Bourges

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un médecin généraliste à la retraite a été condamné vendredi par la cour d'assises du Cher à dix ans de prison pour des viols commis par personne abusant de l'autorité que lui confère sa fonction sur 32 patientes.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-