Un "musée-mémorial du terrorisme" national à Paris d'ici à 2027

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Un "musée-mémorial du terrorisme" national à Paris d'ici à 2027

Publié le 02/03/2021 à 18:35 - Mise à jour à 18:54
© Loic VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s):
-A +A

Un "musée-mémorial du terrorisme" sera inauguré en 2027 à Paris, particulièrement éprouvé par les attaques jihadistes ces dernières années, lieu qui mettra en avant la capacité "résilience et de résistance" de la France face aux attentats, a indiqué mardi à l'AFP le responsable du projet, l'historien Henry Rousso.

"Nous concevons le mémorial et le musée ensemble, donc comme un lieu qui a cette double vocation, de lier la fonction de transmission et d'hommage, de tenir ensemble fonction d’émotion et réflexion", explique l'historien.

Ce lieu, le premier du genre en France, couvrira l'ensemble des victimes et des actes de terroristes depuis 1974, date de l'attaque commise par le Vénézuélien Carlos contre le Drugstore Publicis à Paris (deux morts) - qui constitue le premier attentat meurtrier en France après les guerres d'indépendance-, jusqu'à nos jours.

"Il y sera aussi bien question des attentats anarchistes, nationalistes, tiers-mondistes indépendantistes, politiques que des récents attentats jihadistes", détaille Henry Rousso.

La mise en chantier de ce projet avait été annoncée par le président Emmanuel Macron en septembre 2018.

Le musée présentera "le phénomène du terrorisme en permettant de le penser, de le comprendre pour éviter l'effet de sidération que provoque à chaque fois un attentat", explique M. Rousso.

Il accordera aussi une place importante aux victimes, aux survivants, aux blessés physiques et psychiques, aux primo-intervenants ainsi qu'aux aidants de première ligne.

La délicate question de la place à accorder aux auteurs des attentats est en "cours de réflexion", avec l'idée "d'exclure toute forme d'héroïsation", assure Henry Rousso.

La partie "mémorial" permettra "l'inscription exhaustive" des noms de toutes les victimes françaises du terrorisme, mortes sur le territoire national et à l'étranger.

Une "médaille de reconnaissance aux victimes du terrorisme" a été créée en France après les attentats contre Charlie Hebdo et ceux du 13-Novembre en 2015. Depuis 2019, elle rend hommage à toutes les victimes d'attentats depuis 1974.

Par ailleurs, M. Macron a présidé le 11 mars 2020 à Paris la première Journée nationale d'hommage aux victimes du terrorisme, qui doit se tenir chaque année dans une ville différente.

Il existe à travers le monde moins d'une dizaine de musées-mémoriaux dédiés à des attentats, dont celui d'Oklahoma City (attentat de 1995) ou encore à Oslo (tuerie d'Utoya en 2011) et ceux à New York, dédiés aux attaques du 11 septembre 2001.

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Rassemblement en mémoire des 130 victimes des attentats du Bataclan et de Saint-Denis, le 22 novembre 2015 sur la place de la République à Paris

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-