Un "pacte" entreprises-gouvernement-ONG pour réduire les emballages plastique

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Un "pacte" entreprises-gouvernement-ONG pour réduire les emballages plastique

Publié le 21/02/2019 à 06:00 - Mise à jour à 12:54
© Olivier MORIN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

Plusieurs groupes notamment de l'agroalimentaire et de la grande distribution, ont signé jeudi un "pacte" avec le gouvernement et des ONG pour réduire les emballages plastique, a indiqué le ministère de la Transition écologique.

Pour la secrétaire d'Etat Brune Poirson, qui doit présenter d'ici l'été un projet de loi sur l'économie circulaire, il s'agit d'"une étape majeure dans la lutte contre la pollution plastique".

"Cette convergence sur le constat, le discours et les actions est inédite en France et unique en Europe", assure-t-elle.

Parmi les signataires: Auchan, Carrefour, Casino, Coca Cola Europe, Danone, Système U, Franprix, Monoprix, Unilever, L'Oréal, Nestlé France... représentant au moins la moitié du volume d'emballages plastique utilisés en France (pour le conditionnement, le transport ou la protection des produits).

Le texte inclut des engagements que l'Etat, le WWF et la Fondation Tara, agissant comme garants, seront chargés de suivre.

Les entreprises s'engagent notamment à cesser de recourir au PVC dans les emballages ménagers ou industriels d'ici 2022, et à "prendre des mesures pour éliminer les autres emballages problématiques d'ici 2025", en particulier le polystyrène expansé (PSE), qui n'a pas de filière de recyclage en développement.

Elles promettent d'"éco-concevoir ces produits pour les rendre réutilisables ou recyclables à 100% d'ici 2025".

Elles devront aussi tester, "et si possible développer", des modèles commerciaux de réemploi et de vente en vrac. Trois "solutions innovantes" par an, "tendant vers un caractère structurant et transformant", leur seront demandées, ajoute le texte.

Collectivement les signataires s'engagent à atteindre d'ici 2022 60% d'emballages plastique recyclés (contre 26% aujourd'hui).

Un point des avancées sera réalisé tous les six mois dès 2021, et un bilan rendu public chaque année.

De son côté l'Etat "étudiera la mise en oeuvre de mécanismes financiers incitatifs à l'écoconception".

L'idée d'un "pacte" s'est imposée devant la difficulté à légiférer sur cette question, pour des raisons pratiques (diversité des matériaux) ou même sanitaires, explique-t-on au ministère.

Un argument que rejettent les ONG Zero Waste et Surfrider, pour qui des mesures réglementaires contraignantes sont indispensables.

"Le pacte volontaire signé jeudi apparaît insuffisant pour inverser une tendance de croissance exponentielle", soulignent les ONG, relevant que, selon les prévisions du secteur, la production de plastique mondiale devrait croître de 40% ces 10 prochaines années, les emballages jetables représentant un tiers de cette augmentation.

Or, "si le pacte reprend des engagements positifs sur la progression du recyclage, il ne contient aucun objectif chiffré de réduction nette des quantités d'emballages utilisés, ce qui ne permet pas d'évaluer l'ambition réelle des entreprises signataires", arguent les associations.

Bouteilles, barquettes... les emballages représentent un tiers du plastique utilisé, mais près de 60% de celui que l'on retrouve dans la nature et notamment les océans.

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Plusieurs groupes notamment de l'agroalimentaire et de la grande distribution, doivent signer jeudi un "pacte" avec le gouvernement et des ONG pour réduire les emballages plastique

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-