Une femme blesse deux personnes au cutter à la Seyne-sur-mer en criant "Allah akbar"

Une femme blesse deux personnes au cutter à la Seyne-sur-mer en criant "Allah akbar"

Publié le 17/06/2018 à 13:55 - Mise à jour à 14:06
© FRED TANNEAU / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Marseille

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Press). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

Une femme a été placée en garde à vue dimanche à la Seyne-sur-mer (Var) après avoir blessé deux personnes au cutter à la caisse d'un supermarché en criant "Allah Akbar!", a indiqué à l'AFP le procureur de la République de Toulon.

Un client a été agressé par cette femme, qui l'a blessé au thorax avec un cutter en fin de matinée à la caisse d'un supermarché Leclerc. Hors de danger, il a été hospitalisé en fin de matinée, a précisé le procureur Bernard Marchal, confirmant une information de Nice-Matin. Une caissière a également été blessée plus légèrement.

"C'est apparemment le fait isolé d'une personne avec des troubles psychiatriques avérés", a commenté M. Marchal, "pour autant ça n'exclut pas qu'elle soit radicalisée". L'auteure de l'agression, qui n'est pas connue de la police, a été placée en garde à vue, et l'antenne de la police judiciaire de Toulon est saisie de l'enquête.

"Il y a présomption de tentative d'assassinat, et d'apologie du crime à connotation terroriste", a indiqué à l'AFP le procureur.

Une perquisition du domicile de la femme était en cours dimanche après-midi, notamment pour évaluer si "elle entretient ou non les liens avec Daech", selon le procureur.

"Nous ne savons pas encore si ces faits sont terroristes mais ils sont en tous cas terrorisants, car cet homme qui n'avait rien demandé s'est fait agressé à la caisse d'un supermarché", a estimé le procureur.

Auteur(s): Par AFP - Marseille

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




L'assaillante a été arrêtée.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-