Vaccins Covid: des médecins libéraux dénoncent une répartition "aux dépens des soignants"

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Vaccins Covid: des médecins libéraux dénoncent une répartition "aux dépens des soignants"

Publié le 26/01/2021 à 04:00 - Mise à jour à 08:26
©DR
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

La vaccination des professionnels de santé est "ralentie" au profit d'autres publics prioritaires (personnes âgées, malades chroniques), dénonce mardi l'Union régionale des médecins libéraux d'Ile-de-France, qui regrette l'ouverture de "trop nombreux petits centres" sous la pression des élus locaux.

Dans les hôpitaux chargés de la vaccination des soignants, "ordre a été donné (...) d'annuler purement et simplement des centaines de rendez-vous" pour la première dose et de reporter la seconde de 21 à 28 jours, affirme dans un communiqué l'Union régionale des professionnels de santé (URPS) représentant les 21.000 médecins libéraux franciliens.

L'instance dénonce une "décision opportuniste" prise "pour alimenter les trop nombreux petits centres ouverts précipitamment" afin de "satisfaire la demande pressante des collectivités" et prévient qu'elle "n'accompagnera pas (cette) stratégie déséquilibrée".

"Nous demandons de continuer l'effort de vaccination de tous les soignants à risque", déclare à l'AFP son président, le radiologue Bruno Silberman, qui estime que l'agence régionale de santé (ARS) et le ministère doivent "assumer la difficulté d'avoir des vaccins" car "il n'y en a pas pour tout le monde".

Au moment où "on s'attend à une troisième vague épidémique", le choix "ne peut en aucun cas se faire au détriment de ceux qui sont en première ligne", insiste-t-il, ajoutant que les soignants "ne comprendraient pas qu'on diminue leur protection parce qu'il y a une situation de pénurie".

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


France-Soir

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-