Veolia s'engage à ne pas lancer d'OPA hostile sur Suez

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Veolia s'engage à ne pas lancer d'OPA hostile sur Suez

Publié le 04/10/2020 à 14:13 - Mise à jour à 14:58
© KENZO TRIBOUILLARD, ERIC PIERMONT / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Paris
-A +A

Veolia a annoncé dimanche qu'il s'engageait "inconditionnellement" à ne pas déposer d'offre publique d'achat (OPA) hostile sur Suez, accédant ainsi à la principale condition posée par le grand actionnaire Engie pour lui céder ses parts.

"Toute offre publique d’achat sur le solde du capital de Suez nécessitera donc un accueil favorable préalable du conseil d’administration de Suez", affirme Veolia dans un communiqué.

"Veolia apporte ainsi la garantie souhaitée par le conseil d'administration d’Engie, en complément du prix proposé et des engagements sociaux forts pris par le groupe, rendant ainsi possible la cession des 29,9% du capital qu'Engie détient dans Suez", ajoute le géant de l'eau et des déchets.

Veolia avait annoncé fin août son intention de constituer un géant du secteur en rachetant son rival historique Suez, qui s'y oppose.

Face à cette résistance et aux garanties exigées par l'Etat, actionnaire d'Engie, Veolia avait relevé mercredi l'offre faite à ce dernier, pour la porter à 3,4 milliards d'euros.

Engie, qui a jusqu'à lundi minuit pour l'accepter, avait posé en préalable que Veolia formalise "son engagement inconditionnel de ne pas lancer d'offre publique d'achat qui ne soit pas amicale".

L'engagement annoncé dimanche ouvre donc la voie à un dénouement imminent.

De quoi satisfaire aussi le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, qui insistait pour que ce rapprochement entre ces deux fleurons français, qui se livrent une guerre sans merci depuis trois mois, se fasse sous des auspices amicaux.

Le géant de l'eau et des déchets s'est d'ailleurs dit prêt à "répondre favorablement à la demande formulée par Suez auprès des pouvoirs publics" de céder des actifs dans l'eau à l'international en plus de ceux de Suez en France.

Au total, les cessions d'actifs seraient "de l’ordre de 5 milliards d’euros (incluant les 2,2 milliards d'euros de l'Eau France)", précise Veolia dans son communiqué.

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Veolia a annoncé qu'il s'engageait "inconditionnellement" à ne pas déposer d'offre publique d'achat hostile sur Suez, accédant ainsi à la principale condition posée par le grand ac

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-