Verdict la semaine prochaine sur les effets du couvre-feu en France

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Verdict la semaine prochaine sur les effets du couvre-feu en France

Publié le 24/01/2021 à 10:31 - Mise à jour à 10:42
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

Le verdict sur les effets du couvre-feu tombera la semaine prochaine, a indiqué dimanche le ministre de la Santé Olivier Véran, qui évoque la prise de "mesures supplémentaires", appelées "confinement", "si ça ne baisse pas et si les variants commencent à se diffuser partout".

"J'attends d'abord d'être fixé sur les effets du couvre-feu. On le sera la semaine prochaine", déclare le ministre de la Santé au Parisien de dimanche. "Si ça ne baisse pas, si les variants commencent à se diffuser partout, alors on prendra des mesures supplémentaires, évidemment". "Et cela s'appelle le confinement", ajoute-t-il.

"Si on voit que le virus se remet à progresser fortement, on ferme. On le fera si on n'a pas le choix", poursuit Olivier Véran. "Celui qu'on a instauré en octobre a été efficace. Mais je peux vous dire qu'il n'y a pas de plan caché, ni de scénario préécrit".

Sur les ratés de de la campagne vaccinale, le ministre a assuré qu'il n'y aurait plus de "mauvaise expérience" dans la répartition des doses de vaccins par centre de vaccination.

"Dès ce début de semaine, les Français sauront sur le site , de combien de vaccins dispose chaque centre et le nombre de rendez-vous déjà pris. Cela va grandement faciliter les choses", promet-il.

Interrogé sur la mise en place d'un passeport vaccinal, le ministre a estimé que pour l'heure "la question ne se pos[ait] pas car tout le monde n'a pas encore accès au vaccin, et on ne sait pas s'il empêche la transmission". Mais "dans quelques mois quand les choses auront évolué, on ne pourra pas priver les Français de ce débat", estime le ministre.

Se félicitant d'un "taux d'adhésion" à la vaccination supérieur aux attentes -- "on espérait 70% d'adhésion dans les Ehpad, on est au-dessus", tout comme pour les soignants "où l'on misait sur 50%" -- Olivier Véran anticipe un taux de couverture vaccinale "très élevé".

Evoquant la question du désarroi des étudiants, le ministre a annoncé travailler à la mise en place d'un dispositif de "premiers secours en santé mentale". "Huit facultés le proposent aujourd'hui, je veux le généraliser, y compris dans le monde de l'entreprise", a-t-il précisé.

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le ministre de la Santé Olivier Véran, dans les studios de TF1, le 21 janvier 2021 à Boulogne-Billancourt

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-