Violences à Dijon: une nouvelle interpellation, 14 gardes à vue

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Violences à Dijon: une nouvelle interpellation, 14 gardes à vue

Publié le 25/06/2020 à 10:30 - Mise à jour à 18:08
© Alix BERTHIER / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Dijon

-A +A

Un nouveau suspect a été interpellé mercredi dans l'enquête sur les violences survenues du 12 au 15 juin à Dijon, portant à 14 le nombre total de gardés à vue dans cette affaire, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

Une nouvelle opération de recherches d'armes a par ailleurs été effectuée tôt jeudi matin à Saint-Apollinaire, dans la banlieue de Dijon. Aucune interpellation ni saisie n'ont été effectuées à cette occasion, a-t-on précisé de même source.

Il s'agit de la quatrième opération du genre en moins d'une semaine (vendredi dernier, lundi, mercredi et ce jeudi), faisant suite aux violences survenues du 12 au 15 juin, notamment dans le quartier sensible des Grésilles.

Des hommes encagoulés étaient alors apparus sur des vidéos munis de ce qui semblait être des fusils d'assaut ou des pistolets automatiques. Le procureur a récemment souligné que certaines de ces images n'avaient pas été tournées à Dijon.

Neuf personnes ont été interpellées lors de l'opération de lundi et huit lors de celle de mercredi matin, suivie d'une autre interpellation plus tard dans la journée.

Sur cet ensemble, 14 sont actuellement encore en garde à vue jusqu'à vendredi, trois ont été mis hors de cause et remis en liberté tandis qu'une dernière personne a été convoquée le 2 juillet pour participation avec arme à un attroupement par une personne dissimulant volontairement son visage, a indiqué dans un communiqué le procureur de Dijon, Eric Mathais.

Les 14 gardés à vue seront déférés vendredi en vue d'une éventuelle mise en examen, selon le procureur.

Les violences aux Grésilles ont eu lieu après une série d'actions de représailles lancées par des membres de la communauté tchétchène, qui voulaient se venger de l'agression d'un adolescent qu'ils imputent à des dealers des Grésilles.

Dans l'enquête concernant ces faits, six Tchétchènes ont été interpellés le jeudi 18 juin. Deux ont été mis hors de cause, tandis que les quatre autres ont été mis en examen, dont trois placés en détention provisoire. Le quatrième suspect est resté libre sous contrôle judiciaire.

Auteur(s): Par AFP - Dijon


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Des policiers et leur chien recherchent des armes et de la drogue dans un immeuble du quartier des Grésilles, le 19 juin 2020 à Dijon

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-