Violences faites aux femmes: personnalités et syndicalistes appellent à marcher le 24 novembre

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Violences faites aux femmes: personnalités et syndicalistes appellent à marcher le 24 novembre

Publié le 19/11/2018 à 07:00 - Mise à jour à 10:28
© Zakaria ABDELKAFI / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

Deux-cent cinquante personnalités et une quinzaine de responsables syndicaux appellent, dans deux tribunes distinctes lundi, à participer à la marche contre les violences sexistes et sexuelles organisée par le collectif #Noustoutes samedi à Paris.

"Nous ne voulons plus de ces violences", scandent dans une tribune publiée dans Mediapart et sur France Inter les écrivaines Marie Darrieussecq et Annie Ernaux, les comédiens Isabelle Carré, Karin Viard, Philippe Torreton, les chanteurs Catherine Ringer, Jeanne Cherhal et Arthur H ou encore la journaliste Rokhaya Diallo ou l'humoriste Guillaume Meurice.

Ils rappellent que "selon l'Organisation des Nations unies, une femme sur trois subira des violences au cours de sa vie. En France, chaque jour, plus de 250 femmes sont violées. Une femme sur 3 a déjà été harcelée ou agressée sexuellement au travail. 16% de la population a été victime de violences sexuelles pendant son enfance".

"Les violences sexistes et sexuelles empêchent plus de la moitié de l'humanité, les femmes et les filles, d'exercer leurs droits fondamentaux. Elles bouleversent leur vie entière", poursuivent les signataires, relevant les difficultés ajoutées par le handicap, la couleur de peau, la précarité ou l'orientation sexuelle.

Réclamant des "politiques publiques ambitieuses de prévention qui pourraient changer les comportements", les signataires demandent qu'un effort soit fait pour une "éducation obligatoire dès le plus jeune âge à la non-violence et à l'égalité filles - garçons", "une formation systématique des professionnel.le.s qui accueillent les victimes" ou "l'augmentation significative des moyens alloués aux associations".

Souhaitant chacun "devenir un maillon de la chaîne pour lutter contre ces violences", notamment "en réagissant lorsqu'un propos sexiste ou relevant du harcèlement sexuel est tenu dans les repas de famille, dans la rue ou au travail", ces personnalités appellent à la marche organisée samedi partout en France par le collectif #Noustoutes à la veille de la journée internationale pour l'élimination des violences faites aux femmes.

Dans une tribune publiée dans le Monde, des responsables syndicaux, dont Laurent Berger (CFDT), Philippe Martinez (CGT), François Hommeril (CFE-CGC) ou Pascale Coton (CFTC) appellent également à participer à cette marche "pour dire stop aux violences sexistes et sexuelles que subissent les femmes au travail".

Présentant ces violences au travail comme "un angle mort", ils préviennent que "cette réalité, inadmissible, n'est pas une fatalité: des solutions existent qui nécessitent une réelle volonté politique et des moyens au-delà des déclarations d'intention".

Le collectif citoyen #Noustoutes, initié par des militants féministes a déjà recueilli plus de 125.000 signatures à son appel à marcher samedi.

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Action organisée par le collectif #Noustoutes, Place de la République à Paris, en septembre 2018

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-