Violences sur les enfants: le nombre d'appels au 119 en hausse de 20%

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Violences sur les enfants: le nombre d'appels au 119 en hausse de 20%

Publié le 09/04/2020 à 11:18 - Mise à jour à 11:54
© LOIC VENANCE / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Paris

-A +A

La ligne téléphonique "Allô enfance en danger" a reçu 20% d'appels en plus depuis le début du confinement, a annoncé jeudi à l'AFP le secrétaire d'Etat à la Protection de l'enfance Adrien Taquet, qui s'est dit à la fois "vigilant" et "inquiet".

Les appels au 119 considérés comme urgents ont même augmenté de 60%, selon des données issues d'une comparaison entre les trois premières semaines du confinement (du 18 mars au 6 avril) et une période équivalente en février (du 12 février au 2 mars), a précisé M. Taquet.

La hausse des signalements est surtout notable à partir de la deuxième semaine de confinement (+15% par rapport à la première), et encore plus à partir de la troisième (+53% par rapport à la première), ce que les responsables du "119" interprètent comme un effet des campagnes lancées fin mars/début avril via réseaux sociaux, radio et télévision, pour inciter les victimes et d'éventuels témoins à se signaler.

"Il n'y avait pas de raison que ces chiffres n'évoluent pas car on sait que le confinement est davantage propice aux violences", a commenté le secrétaire d'Etat.

On aurait pu toutefois craindre que la période soit également moins propice au signalement des situations problématiques, d'une part parce que les enfants victimes sont confinés avec les parents maltraitants, d'autre part parce que les enseignants ou autres entraîneurs sportifs ne sont plus en situation de tirer la sonnette d'alarme, a-t-il relevé.

Dans le détail, le nombre d'appels au 119 émanant de mineurs voulant alerter sur leur propre situation de danger a augmenté de 34%. On compte également 36% d'appels en plus émanant de "camarades" d'enfants maltraités (probablement mis au courant car les enfants communiquent entre eux pendant le confinement par SMS et via les réseaux sociaux), et 30% en plus émanant de voisins.

"Cela signifie que tous les messages qu'on essaye de relayer sur la nécessité d'être attentif aux cris qu'on entend de l'autre côté du mur, tout ça commence probablement à porter ses fruits", a encore commenté M. Taquet.

Auteur(s): Par AFP - Paris


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


La ligne téléphonique "Allô enfance en danger" a reçu 20% d'appels en plus depuis le début du confinement

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-