Violences urbaines à Beauvais: quatre personnes jugées lundi

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Violences urbaines à Beauvais: quatre personnes jugées lundi

Publié le 06/03/2021 à 19:30 - Mise à jour à 19:32
© Ludovic MARIN / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Lille
-A +A

Quatre personnes doivent être jugées lundi en comparution immédiate pour des violences urbaines survenues entre le 1er et le 3 mars dans deux cités HLM de Beauvais, a indiqué samedi dans un communiqué la procureure de la République Caroline Tharot.

Après ces violences urbaines, le Premier ministre Jean Castex, en déplacement vendredi à Beauvais pour une table ronde du "Beauvau de la sécurité", avait affirmé que "rien ne restera impuni".

Les quatre mis en cause, dont trois ont été placés en détention provisoire samedi dans l'attente de leur procès, sont poursuivis pour des échauffourées avec les forces de l'ordre dans les nuits du 1er au 2 mars dans le quartier de l'Argentine, et du 2 au 3 mars dans le quartier de Soie Vauban.

Parmi les délits reprochés figurent notamment des violences sur personnes dépositaires de l’autorité publique n'ayant pas entraîné d'incapacité, la diffusion de l'enregistrement d'images relatives à la commission d'une atteinte volontaire à l'intégrité de la personne et des menaces de mort ou d'atteinte aux biens envers un fonctionnaire de police.

Dimanche soir, trois policiers avaient été légèrement blessés, dont deux par des tirs de mortiers.

Auteur(s): Par AFP - Lille

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Un immeuble du quartier de l'Argentine à Beauvais (Oise) où des échauffourées ont eu lieu, photographié le 5 mars 2021

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-