Vitesse, insultes, téléphone: les Européens se partagent les torts au volant

Vitesse, insultes, téléphone: les Européens se partagent les torts au volant

Publié le 21/06/2018 à 12:08 - Mise à jour à 12:10
© PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Paris

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Press). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

Allemands et Suédois adeptes de la vitesse, Grecs indisciplinés et impulsifs au volant, des smartphones omniprésents aux quatre coins du continent: une étude publiée jeudi met en lumière les divers mauvais comportements des automobilistes dans onze pays européens.

Alors que le débat sur l'abaissement de la vitesse maximale autorisée à 80 km/h sur les routes secondaires fait rage en France, le non-respect des limitations apparaît comme une pratique très largement répandue, selon le 5e baromètre européen de la conduite responsable de la Fondation Vinci Autoroutes.

Ainsi, 89% des Européens interrogés avouent dépasser les limitations. Les plus férus de vitesse (ou les plus honnêtes) se trouvent en Allemagne en Suède, où 93% des automobilistes admettent le faire. En Suède, 78% avouent également ne pas respecter les distances de sécurité.

Les Grecs apparaissent comme les plus indisciplinés du continent: près de la moitié (49%) affirment notamment qu'il leur arrive de conduire sans ceinture, 28% de prendre le volant en ayant dépasser la limite d'alcoolémie de 0,5g/l, 27% de rouler sur la bande d'arrêt d'urgence...

Ils figurent également en bonne place des incivilités en avouant très largement injurier les autre conducteurs (71%) ou coller délibérément le véhicule de ceux qui les énervent (52%). En Pologne, 29% disent ne pas hésiter à descendre de leur voiture pour s'expliquer.

Les automobilistes des pays méditerranéens -Grèce, Espagne, Italie, France- sont globalement considérés parmi les plus "irrévérencieux" par les autres ressortissants. Entre autres mauvaises pratiques, les Français sont parmi ceux qui utilisent le moins leur clignotant (63%) et les Espagnols klaxonnent fréquemment (66%) les conducteurs qui les énervent.

Les Suédois sont, eux, jugés les plus courtois, devant les Slovaques et les Britanniques.

Lors des départs en vacances d'été, il y a de fortes chances que les Européens se croisent sur les routes avec les yeux rivés sur un smartphone ou un GPS, tort largement partagé quel que soit le pays: 41% des automobilistes paramètrent leurs GPS en conduisant, près d'un tiers (30%) téléphonent sans kit mains libres et un sur quatre (24%) écrivent ou lisent des mails ou des messages au volant (38% chez les moins de 35 ans).

Étude réalisée par Ipsos du 19 janvier au 27 février 2018 par internet auprès de 11.038 personnes âgées de 15 ans et plus, dont 1.000 personnes minimum dans chacun des 11 pays sondés. La représentativité de chaque échantillon est assurée par la méthode des quotas.

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Allemands et Suédois adeptes de la vitesse, Grecs indisciplinés et impulsifs au volant, des smartphones omniprésents aux quatre coins du continent: une étude publiée jeudi met en l

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-