"Voilà" une très belle audience TV pour Barbara Pravi

"Voilà" une très belle audience TV pour Barbara Pravi

Publié le 23/05/2021 à 10:21 - Mise à jour à 10:22
© KENZO TRIBOUILLARD / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Paris

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Press). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

Carton d'audience pour l'Eurovision sur France2: Barbara Pravi, doublée dans un final haletant par les rockeurs italiens vainqueurs, a attiré 5,5 millions de téléspectateurs, selon Médiamétrie dimanche.

Avec une part d'audience de 31,4 %, France2 arrive très largement en tête de la soirée de samedi, devant TF1 qui proposait un document sur les 20 ans de la Star Academy (3,6 millions de téléspectateurs et 16,1% de part d'audience).

C'est la meilleure audience française pour l'Eurovision depuis 2009 (5,7 millions de téléspectateurs, 32,3% de part d'audience), diffusée à l'époque sur France3. C'est Patricia Kaas qui défendait alors les couleurs de l'Hexagone (8e du concours).

Barbara Pravi a attiré plus de spectateurs que Bilal Hassani (16e du concours) qui représentait la France en 2019 (4,8 millions de téléspectateurs, 30,2 % de part d'audience), dernière édition avant une cérémonie annulée en 2020 pour cause de crise sanitaire.

Avec son titre "Voilà", la chanteuse termine 2e derrière les rockeurs italiens de Måneskin. C'est le meilleur résultat de la France depuis 30 ans.

Delphine Ernotte, présidente de France Télévisions, a adressé dans un communiqué "un immense bravo à Barbara Pravi pour sa magnifique performance". "Elle a porté haut les couleurs, la scène musicale et la langue françaises devant plus de 200 millions de téléspectateurs (dans le monde entier)", poursuit la dirigeante.

Alexandra Redde Amiel, cheffe de la délégation française à l'Eurovision ,salue en Barbara Pravi "une grande artiste". "Elle a su, par sa jeunesse, sa modernité, son talent et son ouverture sur l'Europe et toutes ses cultures, séduire et convaincre largement les jurys professionnels et le public sur tout notre continent et dans le monde", ajoute celle qui est aussi directrice des variétés et divertissements de France Télévisions.

Auteur(s): Par AFP - Paris

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Barbara Pravi, candidate française à la 65e édition de l'Eurovision sur scène à Rotterdam, le 22 mai 2021

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-