William Leymergie quitte France 2 après 30 ans de Télématin

William Leymergie quitte France 2 après 30 ans de Télématin

Publié le 03/06/2017 à 15:45 - Mise à jour à 18:55
© BERTRAND GUAY / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Presse). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

Après Julien Lepers, Patrick Sabatier et bientôt David Pujadas, William Leymergie est une autre figure de France Télévisions à quitter une émission emblématique, alors que France 2 renouvelle profondément sa grille.

Le présentateur historique des matinées du service public, âgé de 70 ans, "a informé la direction de France 2 de son désir de faire valoir ses droits à la retraite", a indiqué la chaîne samedi dans un communiqué.

Il serait en négociation avec le groupe Canal+ pour reprendre la case de midi sur C8 à la rentrée, selon le quotidien Le Parisien et le blog de Jean-Marc Morandini. Une hypothèse que la direction de la chaîne, jointe samedi, n'a pas souhaité commenter.

Déjà annoncé par la presse à plusieurs reprises, le départ de William Leymergie intervient au moment où France 2 cherche à donner un coup de jeune à sa grille. La chaîne réagit à une chute progressive de ses audiences, qui ont atteint leur plus bas niveau historique en mars, à 12,1% de part d'audience en moyenne.

La chaîne, qui a changé de patron à l'automne, a notamment été plombée par l'échec de deux talk-shows lancés dans ses après-midis, "AcTualiTy" et "Amanda". Les deux émissions ont depuis été remplacées par des jeux.

Les ténors de la chaîne Michel Drucker et Patrick Sébastien ont également vu leur place se réduire: le présentateur de "Vivement dimanche prochain" a perdu une partie de son temps d'antenne dominical et le Monsieur Loyal du "Plus grand cabaret du monde" l'arrêtera à Noël 2017 pour les vingt ans de l'émission.

- Télématin continue -

Delphine Ernotte avait déclaré à son arrivée à la présidence de France Télévisions en 2015 qu'il fallait "impérativement que France Télévisions résonne avec son public".

"Honnêtement, en arrivant, mon premier constat, c'est que ce n'est pas le cas. On a une télévision d'hommes blancs de plus de 50 ans et ça, il va falloir que ça change" pour qu'il y ait "des femmes, des jeunes, toutes les origines", avait déclaré la présidente du groupe public.

En 2016, Julien Lepers avait été remplacé à la tête de "Questions pour un champion" sur France 3 et Patrick Sabatier avait arrêté "Mot de passe" sur France 2.

David Pujadas, patron du JT de 20H00 depuis seize ans, a également été poussé vers la sortie et présentera jeudi son dernier journal, même si ses émissions réalisaient de très bons scores d'audience. Il sera remplacé à la rentrée par Anne-Sophie Lapix.

Les JT du week-end devraient également évoluer. Leur présentateur Laurent Delahousse devrait prendre à la rentrée les commandes d'une grande tranche d'information le dimanche, entre 19H00 et 21H00.

La direction de France 2 a assuré samedi que "Télématin" continuerait à la rentrée. La chaîne devrait communiquer dans les prochaines semaines le nom du remplaçant de William Leymergie.

Né à Libourne le 4 février 1947, le présentateur a démarré sa carrière en 1970 à l'ORTF, dans le département qui deviendra plus tard RFI. En 1978, il est engagé comme journaliste dans l'émission pour la jeunesse présenté par Dorothée, Récré A2.

Débonnaire et souriant, vêtu d'une salopette rouge et répondant au diminutif de "Willy", il met l'actualité à la portée des enfants. Il interprète la chanson du dessin animé "Pac Man" (inspiré du jeu vidéo) en 1984, toujours sous le pseudo de Willy.

Parallèlement, il a animé pendant dix ans sur France Inter une autre émission donnant la parole aux enfants, "Fréquence Mômes".

William Leymergie a lancé Télématin le 10 janvier 1985 mais avait quitté l'émission pendant quatre ans pour co-présenter le JT de 13H00.

Auteur(s): Par AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le présentateur William Leymergie, le 4 juin 2015 à Paris.

Newsletter


Fil d'actualités Culture




Commentaires

-