Yvelines: une fillette et son frère poignardés par leur tante, le garçon décédé

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Yvelines: une fillette et son frère poignardés par leur tante, le garçon décédé

Publié le 25/12/2020 à 17:24 - Mise à jour à 19:40
© DENIS CHARLET / AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par Alexandre HIELARD, Clara WRIGHT - Limay (France) (AFP)

-A +A

Une femme, qui a expliqué être "possédée", a tué de plusieurs coups de couteau son neveu de dix ans et grièvement blessé sa nièce de quatre ans en pleine nuit de Noël dans la petite ville de Limay dans les Yvelines.

La fillette a été transférée en urgence absolue à l'hôpital. Après des examens réalisés dans la journée, les enquêteurs ont identifié une troisième victime: un nourrisson, né en novembre, le propre enfant de l'auteure présumée de l'homicide.

Il avait été retrouvé "au sol" dans l'appartement, "sans blessure apparente", mais des examens ont révélé "des séquelles physiques", a indiqué le parquet de Versailles, sans plus de précisions.

L'enquête ouverte pour homicide volontaire et tentative d'homicide sur mineurs de 15 ans, a donc été élargie pour faits de violences sur mineur de 15 ans. La Sûreté départementale a été saisie.

La tante, placée en garde à vue et hospitalisée dans la foulée de son interpellation, est sortie de l'hôpital et pourra donc désormais être entendue par les enquêteurs. D'abord présentée comme une femme de 38 ans, son profil s'est précisé: elle est âgée de 31 ans et employée de la municipalité.

Toujours selon le parquet, cinq adultes et trois enfants d'une même famille se trouvaient pour le réveillon sous le même toit: la tante soupçonnée d'avoir tué son neveu, une autre tante et un oncle, les grands-parents, ainsi que le garçon, la fillette et le nourrisson.

Des voisins ont raconté à l'AFP que cette "famille nombreuse" avait emménagé il y a quelques mois au rez-de-chaussée de cet immeuble HLM situé dans un quartier proche de la gare, décrit comme "calme".

Selon une source policière, les parents avaient confié leurs deux enfants à la famille pour la nuit.

- "Des cris horribles" -

L'alerte a été donnée vers 3H15 du matin par des voisins: les pompiers sont prévenus de la présence d'une femme avec un garçon en sang dans les bras, a raconté une source policière. Selon le parquet de Versailles, la grand-mère a aussi prévenu les secours.

Luis, un habitant de l'immeuble, a été réveillé "en sursaut" par des "cris horribles". Les cris l'amènent jusque sous le porche de la résidence qui donne sur une aire de jeux pour enfants, derrière l'immeuble.

"Là, sous le porche, je vois que c'est mon voisin, le tonton, qui hurle à l'aide, en faisant des massages cardiaques à son neveu", raconte-t-il à l'AFP. Luis, encore "traumatisé", prend le relais du massage cardiaque, avant l'arrivée des secours "quinze à vingt minutes plus tard".

Mais le garçon, qui a reçu plusieurs coups de couteau "essentiellement au niveau de l'abdomen", était en arrêt cardio-respiratoire à l'arrivée des pompiers, selon ces derniers. Il est décédé sur place.

Thierry, 38 ans, qui vit au rez-de-chaussée de l'immeuble, comme la famille, est aussi sorti en trombe quand il a entendu "des cris de partout". Alors que les secours s'affairaient autour du garçon, dans le couloir, "une grande dame, la mamie sans doute" lui confie la fillette "qui tremblait".

"J'ai ramené la petite dans l'appartement, la mamie a enlevé son vêtement, j'ai vu qu'elle était blessée, je suis allé dire aux pompiers de l'examiner elle aussi", a-t-il ajouté.

- Tante "possédée" -

L'auteure présumée de l'homicide est "la tante des victimes, qui se déclarait possédée et présentait des lacérations au niveau des avant-bras", a indiqué une source policière. Une autre source policière a précisé que la femme est suivie en psychiatrie, mais inconnue des services de police. D'après ces deux sources, le couteau utilisé, avec une lame de 15 cm, a été découvert dissimulé dans des fourrés.

Plusieurs habitants racontent n'avoir rien entendu ou bien avoir cru à des "cris festifs" en pleine période de Noël.

"Je suis maman de deux enfants, ça m'a retourné, ce midi j'ai même pas mangé", raconte à l'AFP Julia, 30 ans. "Je sais que mes enfants n'iront plus dans ce parc-là", dit-elle en évoquant l'aire de jeux.

Auteur(s): Par Alexandre HIELARD, Clara WRIGHT - Limay (France) (AFP)


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Une femme a tué de plusieurs coups de couteau son neveu de 10 ans et grièvement blessé sa petite nièce dans la nuit de Noël à Limay (Yvelines)

Newsletter


Fil d'actualités France




Commentaires

-