Arabie saoudite: le prince Salmane compare la corruption à un "cancer"

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Arabie saoudite: le prince Salmane compare la corruption à un "cancer"

Publié le 28/02/2018 à 09:59 - Mise à jour à 10:00
© BANDAR AL-JALOUD / Saudi Royal Palace/AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Washington

-A +A

Le prince héritier d'Arabie saoudite, Mohammed ben Salmane, a comparé la corruption dans son pays à "un cancer" qui nécessite une "thérapie de choc", dans une interview publiée mardi soir par le Washington Post.

"Vous avez un corps (l'Arabie saoudite) atteint d'un cancer généralisé, le cancer de la corruption. Il faut une chimio, le choc de la chimio, sinon le cancer détruira tout le corps", estime le prince.

"Si on ne stoppe pas ce pillage" provoqué par la corruption, "le royaume ne pourra pas atteindre ses objectifs budgétaires", selon lui.

Après avoir fait arrêter en 2017 des dizaines de personnalités du régime accusées de corruption, le roi Salmane, sous l'impulsion de son fils Mohammed, a procédé lundi à un profond remaniement de la hiérarchie militaire, limogeant le chef d'état-major, et a nommé de jeunes dirigeants, dont une femme, à des postes de responsabilité.

L'objectif est de placer des gens "pleins d'énergie", selon le prince dans son entretien au Washington Post, ajoutant: "nous voulons travailler avec des gens qui y croient".

Le changement au sein de la hiérarchie militaire est intervenu trois ans après le début de l'intervention au Yémen d'une coalition militaire de pays arabes menée par Ryad.

Cette intervention a aggravé la situation dans ce pays où le conflit a été qualifié par l'ONU "de pire crise humanitaire au monde".

Plus de 9.200 personnes ont été tuées, près de 53.000 ont été blessées et près de 2.200 autres sont mortes du choléra, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Auteur(s): Par AFP - Washington


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le prince héritier d'Arabie saoudite Mohammed ben Salmane estime que la corruption dans son pays est comme un "cancer"

Newsletter


Fil d'actualités Actualités




Commentaires

-