Attaque à Liège: ce que l'on sait

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Attaque à Liège: ce que l'on sait

Publié le 29/05/2018 à 15:01 - Mise à jour à 15:14
© Paul DEFOSSEUX / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Liège
-A +A

Voici ce que l'on sait de l'attaque survenue mardi matin à Liège, dans l'est de la Belgique, qui a fait trois morts, outre l'assaillant abattu par les forces de l'ordre:

Les victimes

Les trois morts sont deux policières et un jeune homme de 22 ans, abattu dans un véhicule stationné, ont indiqué le procureur du Roi, le cabinet du maire et la police de Liège .

Plusieurs policiers ont été blessés aux jambes lors d'une fusillade entre l'assaillant et les forces de l'ordre, a indiqué le procureur. Deux policiers ont été blessés, a de son côté affirmé une source policière.

Les élèves du complexe scolaire, dans lequel s'est réfugié l'assaillant avant d'être tué par les policiers, sont tous sains et saufs. Le lycée restera fermé mercredi et sera rouvert jeudi. Un suivi psychologique des élèves est assuré.

Le déroulement des faits

Selon le procureur, à 10H30 locales (08H30 GMT), un individu porteur d'une arme blanche a pris en filature deux policiers qu'il a agressés par derrière en leur portant plusieurs coups de couteau. Il s'est emparé de leurs armes de services et les utilisées pour les tuer. L'assaillant a continué à pied et a tué un jeune homme de 22 ans assis dans un véhicule stationné.

L'homme est ensuite entré dans un lycée, où il a pris en otage une femme qui y travaillait. Les élèves ont été évacués par l'arrière et aucun n'a été touché.

Lors de l'intervention des policiers, l'homme a fait une sortie en faisant feu, blessant plusieurs policiers aux jambes, et a été abattu. Selon les médias, il serait mort une demie heure environ après le début de l'attaque.

L'auteur

Le procureur du Roi n'a donné aucun détail sur l'assaillant. Selon plusieurs médias belges, il s'agit de "Benjamin H.", né en 1982, qui aurait effectué" plusieurs séjours en prison. D'après des codétenus cités par les médias, il serait très violent.

L'auteur était connu pour des faits de droit commun (vols et petite délinquance). Il présentait un profil de délinquant, mais n'était pas connu pour radicalisme. Détenu dans une prison de la région de Liège, il avait bénéficié lundi d'une permission de sortie pour préparer sa réinsertion.

Les motifs de l'attaque

"L'affaire a été mise à l'instruction avec qualification d'infraction terroriste", selon le procureur du Roi. Aucun détail supplémentaire n'a été divulgué pour le moment.

Auteur(s): Par AFP - Liège

PARTAGER CET ARTICLE :

Fusillade à Liège

Newsletter


Fil d'actualités Actualités




Commentaires

-