Corée du Nord: la Russie se dit "extrêmement préoccupée"

Corée du Nord: la Russie se dit "extrêmement préoccupée"

Publié le 29/08/2017 à 07:27 - Mise à jour à 08:20
© KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Presse). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

La Russie s'est déclarée mardi "extrêmement préoccupée" par la situation en Corée du Nord, en dénonçant une "tendance vers une escalade" des tensions, après le tir d'un missile nord-coréen qui a survolé le Japon.

"Nous voyons une tendance vers une escalade (...) et nous sommes extrêmement préoccupés par le développement général (de la situation, ndlr)", a déclaré un vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Riabkov, cité par l'agence publique RIA Novosti.

De vastes exercices militaires conjoints de la Corée du Sud et des Etats-Unis, lancés la semaine dernière dans la péninsule coréenne, "ont joué leur rôle en provoquant Pyongyang à un nouveau tir" de missile, a-t-il estimé.

Présentées comme défensives, ces manoeuvres annuelles impliquant des dizaines de milliers de soldats ont été lancées en Corée du Sud le 21 août et doivent durer deux semaines.

La Corée du Nord a mené mardi un tir de missile balistique qui a survolé le Japon pour s'abîmer dans le Pacifique.

Selon les autorités nippones, qui ont dénoncé une "menace grave et sans précédent", le missile a survolé l'île de Hokkaido (nord) et est tombé ensuite dans les eaux du Pacifique, à 1.180 km à l'est des côtes japonaises, sans causer de dommage à des avions ou des navires dans la zone.

Ce tir intervient après plusieurs semaines de tensions et d'escalade verbale entre Washington et Pyongyang.

Le Conseil de sécurité de l'ONU se réunira en urgence mardi après-midi à la demande de Washington et Tokyo.

Auteur(s): Par AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Le Kremlin à Moscou le 14 novembre 2011

Newsletter


Fil d'actualités Politique




Commentaires

-