Deux démineurs australien et cambodgien meurent lors d'une explosion à l'entraînement

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Deux démineurs australien et cambodgien meurent lors d'une explosion à l'entraînement

Publié le 15/03/2018 à 13:59 - Mise à jour à 14:02
© TANG CHHIN SOTHY / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Siem Reap
-A +A

Deux instructeurs australien et cambodgien ont été tués jeudi dans une explosion au cours d'un exercice de formation de démineurs, dans le sud du Cambodge, a indiqué la police cambodgienne dans un communiqué.

Les deux instructeurs entraînaient des soldats à détecter des explosifs dans une zone fortement minée lors de la guerre civile qui a ravagé le Cambodge pendant près de trois décennies.

Un autre instructeur australien et deux soldats cambodgiens ont aussi été blessés dans l'explosion, survenue dans une base militaire de la province de Kampong Speu.

"Les cinq victimes participaient à un entraînement lorsqu'ils ont détecté une mine datant de la guerre. L'instructeur cambodgien l'a ramassée et elle a explosé", le tuant ainsi qu'un instructeur australien, a précisé la police.

Le Cambodge a subi d'intenses bombardements américains pendant la guerre du Vietnam, et il a été dévasté par près de trois décennies de guerre civile, des années 1960 à la fin des années 1990, ce qui en fait l'un des pays les plus bombardés et minés du monde.

Près de 20.000 personnes ont déjà été tuées et deux fois plus blessées dans l'explosion de mines et de bombes depuis 1979.

Les opérations de déminage ont débuté dans les années 1990, avec l'aide notamment d'experts occidentaux.

Auteur(s): Par AFP - Siem Reap

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Le Cambodge est l'un des pays les plus minés au monde. Photo prise le 27 novembre 2011, au centre d'entraînement d'Oudong, à 40 km au nord de Phnom Penh.

Newsletter


Fil d'actualités Actualités




Commentaires

-