Jordanie: le roi annule une visite à Bucarest après des déclarations sur Jérusalem

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Jordanie: le roi annule une visite à Bucarest après des déclarations sur Jérusalem

Publié le 25/03/2019 à 10:28 - Mise à jour à 10:30
© THAER GHANAIM / PPO/AFP
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Amman

-A +A

Le roi Abdallah II de Jordanie a annulé une visite en Roumanie, initialement prévue lundi, en signe de protestation après les propos de la Première ministre roumaine sur un transfert de l'ambassade de son pays en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem.

"Le roi Abdallah II a décidé d'annuler une visite prévue lundi en Roumanie en solidarité avec Al-Qods (Jérusalem)", a indiqué le Palais royal dans un communiqué.

L'annulation de la visite, qui devait être marquée par la signature de plusieurs accords dans différents domaines, a été prise "après les déclarations dimanche de la Première ministre roumaine sur le transfert de l'ambassade de son pays de Tel-Aviv à Jérusalem", selon le texte.

Viorica Dancila a promis dimanche à Washington que son pays allait déménager son ambassade en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem, un transfert auquel le président roumain a toutefois aussitôt rappelé son opposition.

Elle s'exprimait au premier jour d'une conférence du lobby américain pro-Israël Aipac. Sa déclaration prend un relief particulier alors que Bucarest assure actuellement la présidence tournante de l'Union européenne.

Un tel déménagement, suivant la voie ouverte en décembre 2017 par le président américain Donald Trump, doit recevoir le feu vert du chef de l'Etat roumain pour devenir réalité.

Or, le président de centre-droit Klaus Iohannis, en conflit ouvert avec la majorité de gauche, s'oppose au souhait du gouvernement d'emboîter le pas aux Etats-Unis.

"Je remercie mon amie, la Première ministre roumaine Viorica Dancila, pour son annonce à l'Aipac", a réagi le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu sur son compte twitter.

Saëb Erakat, un haut responsable palestinien, a lui qualifié la déclaration de Mme Dancila de "violation flagrante des droits des Palestiniens, de la loi internationale et des résolutions de l'ONU".

Auteur(s): Par AFP - Amman


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Photo distribuée par l'Autorité palestinienne montrant le président palestinien Mahmoud Abbas (G) et le roi Abdallah II de Jordanie, le 18 décembre 2018 à Amman

Newsletter


Fil d'actualités Actualités




Commentaires

-