Le prince Harry a dit au père de Meghan de donner "une chance" à Trump

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Le prince Harry a dit au père de Meghan de donner "une chance" à Trump

Publié le 18/06/2018 à 14:03 - Mise à jour à 14:04
© Jonathan Brady / POOL/AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Londres

-A +A

Le père de Meghan Markle a affirmé lundi que son nouveau beau-fils, le prince Harry, lui avait demandé de donner une "chance" au président américain Donald Trump, des propos susceptibles d'embarrasser la famille royale britannique.

Dans sa première interview télévisée depuis le mariage de sa fille en mai, auquel il avait renoncé à se rendre à la dernière minute pour des raisons de santé, Thomas Markle a dit s'être entretenu de politique au téléphone avec le prince Harry, qu'il n'a jamais rencontré en personne.

"Je me plaignais du fait de ne pas aimer Donald Trump, il a dit +Donnez une chance à Donald Trump+", a confié Thomas Markle, 73 ans, dans une interview accordée à la chaîne britannique ITV.

"Je ne suis pas tout à fait d'accord avec ça mais j'apprécie toujours Harry, ce sont ses opinions politiques, j'avais mes opinions", a-t-il ajouté, alors que la monarchie britannique est censée être apolitique.

Le prince Harry est-il un partisan du président américain? "J'espère pas maintenant, mais à l'époque il a pu l'être", a répondu l'ancien éclairagiste de Hollywood, dont la fille avait critiqué Donald Trump dans le passé.

A propos du Brexit, le prince Harry a dit qu'il s'agissait de "quelque chose que nous devons essayer" sans toutefois qu'il y ait de "réel engagement" de sa part, selon lui.

"Je pense qu'il était ouvert à cette expérience", a-t-il ajouté.

Le septuagénaire, qui vit au Mexique, n'a pas pu conduire sa fille à l'autel le 19 mai à Windsor, à l'ouest de Londres, en raison d'une opération du coeur.

Mais il avait surtout fait parler de lui pour avoir plongé la famille royale britannique dans l'embarras après avoir posé pour des photos de paparazzi rémunérées. "Une erreur grave", a-t-il dit à ITV.

Il a affirmé que Meghan Markle avait "pleuré" quand il lui a annoncé au téléphone ne pas pouvoir être présent. C'est finalement le beau-père de la mariée, le prince Charles, qui l'avait fait.

"J'étais très contrarié que ce ne soit pas moi" mais "je ne peux penser à meilleur remplacement que quelqu'un comme le prince Charles", a-t-il déclaré.

Concernant le moment où le prince Harry lui a demandé la main de sa fille, Thomas Markle s'est souvenu lui avoir dit au téléphone: "Vous êtes un gentleman, promettez-moi de ne jamais lever la main sur ma fille et alors bien sûr, je vous donnerai ma permission".

Il a qualifié son gendre de "type intéressant" et a dit s'attendre à ce que le couple essaie d'avoir des enfants rapidement.

Auteur(s): Par AFP - Londres


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le prince Harry et Meghan Markle le jour de leur mariage à Windsor, le 19 mai 2018

Newsletter


Fil d'actualités Actualités




Commentaires

-