Mexique: enquête sur de possibles charniers au sein d'une prison

  •  Soutenez l'indépendance de FranceSoir, faites un don !  

Mexique: enquête sur de possibles charniers au sein d'une prison

Publié le 08/05/2019 à 04:04 - Mise à jour à 05:16
© HO / Veracruz State Attorney General's Press Office/AFP/Archives
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Coatzacoalcos

-A +A

Une enquête a été ouverte dans une prison du Mexique sur la foi d'informations faisant état de charniers contenant plus de 40 cadavres au sein même de l'établissement, ont annoncé les autorités locales.

Cette enquête vise le centre pénitentiaire de Coatzacoalcos, une grande cité portuaire et pétrochimique de l'Etat de Veracruz (sud-est).

Des agents des commissions locales des droits de l'homme et de recherche des disparus ont visité la prison pour "enquêter et procéder à des vérifications", a déclaré une responsable du gouvernement de l'Etat, Mayra Ledesma.

Une source policière a précisé à l'AFP que plusieurs secteurs du pénitencier, notamment un terrain de sport, avaient été placés sous scellés à l'aide de rubans.

Plusieurs médias locaux ont reçu ces derniers jours des lettres anonymes affirmant, plan à l'appui, que plus de quarante cadavres étaient enterrés dans des fosses communes secrètes à l'intérieur de la prison.

Il s'agirait, toujours selon la lettre, de personnes assassinées entre 2010 et 2018 par Los Zetas, un des cartels de la drogue les plus puissants du Mexique. Parmi elles se trouveraient plusieurs avocats portés disparus ainsi que des victimes de rackets ou d'enlèvements n'ayant pas versé leur rançon.

L'Etat de Veracruz est l'un des plus violents du Mexique. Les cartels de Jalisco Nouvelle génération et de Los Zetas s'y disputent le contrôle du trafic de stupéfiants.

Plus de 40.000 personnes sont portées disparues au Mexique, pour la plupart victimes de la violence liée au narcotrafic. Des charniers contenant parfois plusieurs centaines de cadavres sont régulièrement découverts à travers le pays.

Auteur(s): Par AFP - Coatzacoalcos


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


ILLUSTRATION - Un enquêteur de la police scientifique mexicaine inspecte un charnier découvert dans l'Etat de Veracruz, en septembre 2018

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Actualités




Commentaires

-