Norvège: le tueur Anders Breivik change son nom en Fjotolf Hansen

Norvège: le tueur Anders Breivik change son nom en Fjotolf Hansen

Publié le 09/06/2017 à 17:17 - Mise à jour à 17:40
© JONATHAN NACKSTRAND / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Presse). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

Le tueur de masse norvégien Anders Behring Breivik, qui avait massacré 77 personnes en 2011, a changé d'identité et est désormais inscrit à l'état-civil sous le nom de Fjotolf Hansen, a annoncé son avocat vendredi.

"Je peux confirmer qu'il a changé de nom. C'est officiel", a déclaré Øystein Storrvik à l'AFP, confirmant une information dévoilée par le journal Verdens Gang (VG).

"Je ne souhaite pas dévoiler le contenu de nos discussions", a-t-il ajouté, interrogé sur les raisons de ce changement.

Une recherche dans le registre norvégien des entreprises confirme que Breivik Geofarm, firme agricole créée par Breivik pour se procurer les engrais qui lui avaient servi à fabriquer une bombe, est désormais enregistrée au nom de Fjotolf Hansen.

Si Hansen est un nom de famille très courant en Norvège, Fjotolf est en revanche un prénom rarissime, voire inédit.

Breivik, aujourd'hui âgé de 38 ans, purge une peine de 21 ans d'emprisonnement susceptible d'être prolongée indéfiniment pour les attentats qu'il avait perpétrés le 22 juillet 2011 contre des cibles coupables, selon lui, de faire le lit du multiculturalisme.

Déguisé en policier, il avait ce jour-là traqué pendant plus d'une heure les participants à un camp d'été de la Jeunesse travailliste, piégés sur l'île d'Utøya, et abattu 69 d'entre eux, pour la plupart des adolescents. Un peu plus tôt, il avait tué huit personnes en faisant exploser une bombe près du siège du gouvernement à Oslo.

Avant de passer à l'acte, il avait diffusé un "manifeste" idéologique qu'il avait signé sous le nom d'Andrew Berwick.

Breivik, qui se plaint de son isolement en prison, a essuyé jeudi un revers judiciaire, après le refus de la Cour suprême de Norvège, plus haute instance judiciaire du pays, d'examiner son appel sur ses conditions de détention.

Après avoir épuisé tous ses recours dans son pays, il va saisir la Cour européenne des droits de l'Homme, avait indiqué son avocat.

Auteur(s): Par AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Anders Behring Breivik, le 15 mars 2016 à Skien en Norvège.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-