Onze soldats ukrainiens tués en deux jours dans l'Est rebelle

  •  Vous appréciez FranceSoir, soutenez son indépendance !  

Onze soldats ukrainiens tués en deux jours dans l'Est rebelle

Publié le 20/07/2017 à 14:53 - Mise à jour à 15:10
© Aleksey FILIPPOV / AFP/Archives
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP
-A +A

Onze soldats ukrainiens ont été tués depuis mercredi dans l'Est séparatiste de l'Ukraine, huit lors d'affrontements avec des rebelles prorusses et trois après l'explosion d'une mine, a annoncé jeudi un porte-parole militaire.

Ces violences interviennent peu après l'annonce unilatérale mardi par un dirigeant séparatiste de la création d'un Etat devant remplacer l'Ukraine, dénoncé par Kiev qui estime que ce plan compromet les accords de paix de Minsk.

Six soldats ukrainiens ont été tués jeudi et deux autre blessés lors d'affrontements autour du fief rebelle de Donetsk, a annoncé Andriï Lyssenko, un porte-parole de l'armée ukrainienne. Trois autres ont été tués lorsque leur véhicule a roulé sur une mine au nord-ouest de l'autre "capitale" rebelle, Lougansk.

Dans un communiqué, l'armée avait annoncé mercredi la mort de deux autres soldats dans des bombardements à 40 km au nord de Donetsk.

L'agence de presse des rebelles a pour sa part annoncé que trois civils avaient été blessés à la suite de bombardements à l'arme lourde.

Mardi, le dirigeant de la "république" rebelle de Donetsk (DNR), Alexandre Zakhartchenko, a annoncé la création de l'Etat de "Malorossia" (Petite Russie), un terme qui désignait à l'époque tsariste des territoires correspondant en gros à l'Ukraine moderne.

La "Malorossia" engloberait l'Ukraine actuelle à l'exception de la Crimée, annexée en mars 2014 par la Russie, et sa capitale serait Donetsk. Mais ce plan, qui n'a été soutenu par personne et qui a même été dénoncé par d'autres dirigeants séparatistes, n'a aucune chance d'aboutir.

Kiev a affirmé que cette annonce était "en mesure de bloquer le processus de négociations" selon Evguéni Martchouk, un émissaire de Kiev pour les pourparlers de paix avec les rebelles.

Le conflit entre l'armée ukrainienne et les rebelles séparatistes, soutenus militairement par Moscou selon Kiev et les Occidentaux, a fait plus de 10.000 morts en trois ans.

Malgré la signature des accords de Minsk en février 2015, que les deux parties s'accusent mutuellement de ne pas respecter, des heurts continuent de se produire régulièrement sur la ligne de front.

Auteur(s): Par AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Des soldats ukrainiens postés dans le nord de Donetsk en Ukraine le 3 février 2017

Newsletter


Fil d'actualités Actualités




Commentaires

-