A Pékin, accueil solennel accordé à Shinzo Abe près de la place Tiananmen

  •  SOUTENEZ L'INDEPENDANCE DE FRANCESOIR, FAITES UN DON !  

A Pékin, accueil solennel accordé à Shinzo Abe près de la place Tiananmen

Publié le 26/10/2018 à 08:48 - Mise à jour à 08:50
© GREG BAKER / AFP
PARTAGER :

Auteur(s): Par AFP - Pékin

-A +A

Shinzo Abe a passé les troupes en revue près de la place Tiananmen à Pékin vendredi lors de la première visite officielle d'un chef de gouvernement japonais depuis 2011, alors que la guerre commerciale livrée par les États-Unis rapproche les deux puissances asiatiques rivales.

Le Premier ministre chinois Li Keqiang a accueilli M. Abe devant le Palais du Peuple près duquel flottait le drapeau japonais puis ils ont procédé ensemble au passage en revue d'une garde d'honneur avant d'entrer dans le palais pour y tenir des discussions.

Ce déplacement s'inscrit dans un long processus de réconciliation, six ans après la nationalisation par l'État nippon d'îles disputées par Pékin, décision qui avait mis le feu aux poudres, déclenché des manifestations anti-japonaises en Chine et refroidi durablement les relations entre les deux pays. Il avait fallu attendre fin 2014 pour que s'amorce un timide dégel.

Les relations se sont réchauffées récemment au fur et à mesure que le président américain Donald Trump imposait des droits de douane massifs à la Chine et s'en prenait aux exportations japonaises dans le but affiché de réduire le déficit commercial des Etats-Unis.

Pékin et Tokyo devraient s'entretenir des moyens de renforcer la coopération économique entre la deuxième et la troisième économies du monde. M. Abe est accompagné d'une délégation de 500 entreprises japonaises soucieuses d'accroître leur présence sur le vaste marché chinois tandis que la Chine est intéressée par la technologie japonaise.

"Bien que les Etats-Unis soient un facteur assez influent dans les relations sino-japonaises, l'effet est limité", a commenté dans un éditorial le journal nationaliste chinois Global Times. "Si Pékin et Tokyo ont l'intention de fonder leurs futures relations bilatérales sur l'attitude de Washington, ils ne feront que s'égarer", poursuit le quotidien d'Etat.

MM. Abe et Li se sont déjà vus jeudi au cours d'une réception organisée pour le 40e anniversaire du Traité de paix et d'amitié scellé en 1978 par Pékin et Tokyo.

Li Keqiang avait alors appelé les deux pays à "promouvoir ensemble la paix au niveau régional" et à "protéger le multilatéralisme et la libre entreprise", selon la télévision d'Etat CCTV.

"Le Japon et la Chine jouent un rôle irremplaçable dans le développement économique de l'Asie et du monde", avait souligné Shinzo Abe, toujours d'après CCTV.

Auteur(s): Par AFP - Pékin


Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.



PARTAGER CET ARTICLE :


Le Premier ministre japonais Shinzo Abe (d) accompagné par son homologue chinois Li Keqiang passent en revue la garde d'honneur, le 26 octobre 2018 place Tiananmen à Pékin

Annonces immobilières

Newsletter


Fil d'actualités Actualités




Commentaires

-