Réfugiés palestiniens: Amman organise une conférence de soutien à l'ONU

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

Réfugiés palestiniens: Amman organise une conférence de soutien à l'ONU

Publié le 30/08/2018 à 13:53 - Mise à jour à 13:56
© MAHMUD HAMS / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Amman
-A +A

La Jordanie a annoncé l'organisation d'une conférence à New York pour soutenir l'agence onusienne pour les réfugiés palestiniens (Unrwa) qui a besoin de 200 millions de dollars (170 millions d'euros) d'ici la fin de l'année pour remplir sa mission.

L'Unrwa, qui aide plus de trois millions de Palestiniens sur les cinq millions enregistrés comme réfugiés --notamment à travers ses écoles et ses centres de santé-- se trouve en sérieuses difficultés après la décision des Etats-Unis de réduire drastiquement les versements qu'ils lui font habituellement.

D'ici à fin septembre, "l'Unrwa n'aura plus un sou", a averti mercredi son porte-parole, Chris Guness.

Même si les écoles de l'agence ont pu accueillir 526.000 enfants réfugiés pour la rentrée dans les Territoires palestiniens, au Liban, en Syrie et en Jordanie, elles pourraient fermer avant la fin de l'année faute de ressources.

"Nous organisons le 27 septembre, en marge de l'Assemblée générale de l'ONU, une conférence parrainée par la Jordanie, la Suède, le Japon, la Turquie et l'Union européenne avec pour objectif d'apporter un soutien financier et politique à l'Unrwa", a affirmé le chef de la diplomatie jordanienne Ayamne Safadi.

L'objectif est de "combler le déficit et mettre en place un plan assurant à l'Unrwa un financement constant et continu pour les années à venir", a expliqué M. Safadi lors d'une conférence de presse à Amman, au côté du directeur de l'agence onusienne, Pierre Krähenbühl.

Quant à l'appui politique, "il vise à réaffirmer que l'Unrwa est une organisation créée par décision de l'Assemblée générale de l'ONU, avec un rôle clair et précis, et ce rôle doit se poursuivre", a-t-il ajouté.

L'agence a été créée par l'ONU en 1949 pour soutenir les centaines de milliers de Palestiniens chassé ou ayant fui leurs terres lors de la première guerre israélo-arabe ayant suivi la création de l'Etat d'Israël.

Dans un contexte de vives tensions américano-palestiniennes --notamment après la reconnaissance unilatérale par Washington de Jérusalem comme capitale d'Israël--, l'administration Trump n'a versé que 60 millions de dollars en 2018 à l'Unrwa contre 350 millions l'année précédente.

"Nous parlons ici d'être humains. Ce sont des gens qui ont des droits et qui, depuis des décennies, font face à une immense injustice et se trouvent dans une situation désespérée", a rappelé M. Krähenbühl en plaidant pour un soutien continu aux réfugiés. "Nous avons besoin de 200 millions de dollars pour terminer l'année".

"L'Unrwa est déterminée a rester un acteur vital dans la région tant qu'une solution politique n'a pas été trouvée" au conflit israélo-palestinien, a-t-il insisté.

La Jordanie demandera aussi une réunion d'urgence des ministres des Affaires étrangères en marge du sommet de la Ligue arabe prévu le 10 septembre.

Auteur(s): Par AFP - Amman

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Une fillette palestinienne joue dans le camp de réfugiés palestiniens de Khan Younès à Gaza, le 25 août 2018. L'Agence de l'ONU pour les réfugiés palestiniens Unrwa manque de fonds

Newsletter


Fil d'actualités Actualités




Commentaires

-