"Ronronthérapie": des chats contre le stress au bureau à Tokyo

  •  FranceSoir a besoin de votre soutien, SIGNEZ LA PETITION !  

"Ronronthérapie": des chats contre le stress au bureau à Tokyo

Publié le 22/05/2017 à 13:29 - Mise à jour le 30/05/2017 à 10:24
© YOKO AKIYOSHI / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP
-A +A

Au Japon, pour lutter contre le stress au travail certaines entreprises ont trouvé la solution: accueillir des chats dans les bureaux et les laisser ronronner toute la journée pour le plus grand plaisir des salariés.

Les entreprises japonaises sont connues pour leurs horaires interminables et des relations hiérarchiques souvent stressantes. L'une d'elles a trouvé une thérapie, un trait d'union entre collègues: les chats.

Dans le petit bureau de Tokyo de l'entreprise informatique Ferray, neuf félins ronronnants sautent sur les genoux des employés, pianotent de leurs délicats coussinets sur les claviers d'ordinateurs, dorment et mangent en toute liberté.

Hidenobu Fukuda, qui dirige cette société, a introduit sa politique de "chats au bureau" en 2000 à la demande d'un de ses collaborateurs et autorisé les salariés à venir avec leur matou.

"Je donne aussi 5.000 yens (40 euros) par mois à qui sauve un chat", ajoute-t-il.

D'autres sociétés ont également misé sur les animaux pour contribuer à réduire stress et anxiété.

Chez Oracle Japan, un bobtail nommé Candy s'est vu donner le titre d'"ambassadeur" chargé d'accueillir les hôtes et d'apaiser le personnel, peut-on lire sur le site internet. Le groupe américain a au Japon un chien de bureau depuis 1991 et Candy, le quatrième, a maintenant un compte Twitter et Instagram.

De son côté, la firme de ressources humaines et recrutement Pasona Group a "embauché" à plein temps deux chèvres en 2011 et deux alpagas en 2013, en partie à des fins thérapeutiques.

Tokyo a une soixantaine de cafés à chats officiellement reconnus où les félins naviguent parmi les clients.

Chez Ferray, Eri Ito est conquise: "des chats qui dorment juste à côté de nous, c'est apaisant".

Auteur(s): Par AFP

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Dans le bureau de cette entreprise japonaise à Tokyo, les félins ronronnants sautent sur les genoux des employés, pianotent de leurs délicats coussinets sur les claviers d'ordinate

Newsletter


Fil d'actualités Lifestyle




Commentaires

-