Scandale #MeToo en Suède: un Français va être jugé pour viol

Scandale #MeToo en Suède: un Français va être jugé pour viol

Publié le 12/06/2018 à 12:02 - Mise à jour à 12:04
© BERTRAND GUAY / AFP
PARTAGER CET ARTICLE :
Auteur(s): Par AFP - Stockholm

Cet article provient directement de l'AFP (Agence France Press). Plus de détails sur les différentes typologies d'articles publiés sur FranceSoir, en savoir plus

-A +A

Jean-Claude Arnault, un Français accusé en plein scandale #MeToo par plusieurs femmes de les avoir agressées en usant de son influence sur la scène culturelle suédoise, va être jugé pour viol, a annoncé mardi le parquet de Stockholm.

Marié à une membre de l'Académie suédoise, qui décerne le prix Nobel de littérature, Jean-Claude Arnault, 71 ans, répondra du viol à deux reprises d'une femme à Stockholm en 2011, des faits qu'il récuse mais pour lesquels le ministère public estime disposer d'éléments incriminants.

"Les éléments de preuve dans ce dossier sont solides et suffisants pour une mise en accusation", synonyme d'un renvoi devant un tribunal, a expliqué à l'AFP la procureure Christina Voigt, qui invoque des témoignages indirects corroborant le récit de la victime.

La date du procès n'a pas été fixée.

En novembre, en pleine campagne #MeToo, M. Arnault avait été dénoncé dans le quotidien de référence Dagens Nyheter par 18 femmes affirmant avoir subi des violences ou avoir été victimes de harcèlement sexuel de sa part.

Jean-Claude Arnault avait aussitôt clamé son innocence par la voix de son avocat mais l'Académie suédoise avait rompu tout lien avec lui et son centre culturel Forum qu'elle arrosait de subsides depuis de longues années.

Le parquet avait ouvert une enquête sur la foi de ces dénonciations. Mi-mars, il avait annoncé qu'une partie des investigations concernant des viols et agressions commis en 2013 et 2015 avait été classée sans suite pour cause de prescription ou faute de preuves.

Dans un courrier électronique à l'AFP, l'avocate de la victime a indiqué que sa cliente était "soulagée et satisfaite du renvoi" de son agresseur présumé.

"Ma cliente a été profondément affectée par ces faits, elle a été offensée et humiliée d'une façon particulièrement grave", a écrit Elisabeth Massi Fritz.

L'avocat de M. Arnault, Björn Hurtig, n'avait pas immédiatement répondu aux sollicitations de l'AFP.

Auteur(s): Par AFP - Stockholm

PARTAGER CET ARTICLE :

Chère lectrice, cher lecteur,
Vous avez lu et apprécié notre article et nous vous en remercions. Pour que nous puissions poursuivre notre travail d’enquête et d’investigation, nous avons besoin de votre aide. FranceSoir est différent de la plupart des medias Français :
- Nous sommes un média indépendant, nous n’appartenons ni à un grand groupe ni à de grands chefs d’entreprises, de ce fait, les sujets que nous traitons et la manière dont nous le faisons sont exempts de préjugés ou d’intérêts particuliers, les analyses que nous publions sont réalisées sans crainte des éventuelles pressions de ceux qui ont le pouvoir.
- Nos journalistes et contributeurs travaillent en collectif, au dessus des motivations individuelles, dans l’objectif d’aller à la recherche du bon sens, à la recherche de la vérité dans l’intérêt général.
- Nous avons choisi de rester gratuit pour tout le monde, afin que chacun ait la possibilité de pouvoir accéder à une information libre et de qualité indépendamment des ressources financières de chacun.

C’est la raison pour laquelle nous sollicitons votre soutien. Vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire et nous donner des marques de confiance, ce soutien est précieux, il nous permet d’asseoir notre légitimité de media libre et indépendant et plus vous nous lirez plus nous aurons un impact dans le bruit médiatique ambiant.
Alors si vous souhaitez nous aider, c’est maintenant. Vous avez le pouvoir de participer au développement de FranceSoir et surtout faire en sorte que nous poursuivions notre mission d’information. Chaque contribution, petite ou grande, est importante pour nous, elle nous permet d'investir sur le long terme. Toute l’équipe vous remercie.




Jean-Claude Arnault, un Français accusé en plein scandale #MeToo par plusieurs femmes de les avoir agressées en usant de son influence sur la scène culturelle suédoise, va être jugé pour viol, a annoncé mardi le parquet de Stockholm.

Newsletter


Fil d'actualités Société




Commentaires

-